Jeux paralympiques d'été de 2020

événement sportif

Jeux paralympiques d’été de 2020
Logo

Organisateur Comité international paralympique
Lieu Drapeau du Japon Tokyo
Date du au
Site(s) Stade olympique national
Site officiel
Participants
Nations 162
Athlètes 4403
Compétition
Sports 22
Symboles
Mascotte Someity

◄ 2016 Jeux paralympiques 2024 ►

Les Jeux paralympiques d’été de 2020, officiellement XVIes Jeux paralympiques d'été, initialement prévus du au , se déroulent du au , à Tokyo au Japon. Le report, approuvé par le Comité international paralympique à la demande du Japon et annoncé le , est, comme pour les Jeux olympiques, dû à la pandémie de Covid-19[1],[2]. Les Jeux conservent toutefois le nom de « Jeux paralympiques de Tokyo 2020 »[3], bien qu'ils soient régulièrement désignés sous des appellations telles que « Tokyo 2021 » par les médias[4].

La ville hôte de ces Jeux olympiques et paralympiques a été désignée le à Buenos Aires en Argentine, lors de la 125e session du CIO[5].

Tokyo est la première ville à accueillir les Jeux paralympiques d'été pour la seconde fois, après ceux de 1964.

Comme la sécurité sanitaire n'était toujours pas garantie, il est décidé par toutes les parties prenantes (dont le CIO), le , que les Jeux paralympiques se déroulent à huis clos (aucun spectateur, venu de l’étranger ou non) comme pour les Jeux olympiques un mois plus tôt[6]. Cette décision est inédite dans l’histoire des Jeux paralympiques.

OrganisationModifier

Modifier

Le logo de la candidature japonaise représente des fleurs de cerisier (en japonais, sakura), fleur symbole de Tokyo, disposées en cercle (allusion au drapeau du Japon, aux couleurs du mouvement olympique (sauf le noir) et avec du violet, couleur de la métropole tokyoïte.

Le logo officiel des Jeux présenté en a été retiré en septembre de la même année en raison des controverses qu'il a générées, accusé de plagiat envers le logo du théâtre de Liège[7].

Le nouveau logo officiel des Jeux a été dévoilé au public japonais fin [8]. Il représente un cercle en damier de couleur indigo suivant le motif ichimatsu moyō[9]. Ce logo a été choisi à l'issue d'un concours national remporté par l'artiste japonais Asao Tokoro. Selon ce dernier, chaque rectangle du logo figure un pays participant aux Jeux[10].

CérémoniesModifier

OuvertureModifier

 
Cérémonie d'ouverture.

La cérémonie d'ouverture des Jeux paralympiques de Tokyo a eu lieu le dans le Stade olympique national[11].

Comme pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2020, les délégations défilent lors de la parade des nations avec deux porte-drapeau, une femme et un homme. La parade est ouverte par la délégation de l'équipe paralympique des réfugiés, puis suivie par les autres délégations. Les futurs pays hôtes clôturent le défilé : soit les États-Unis pour les Jeux de Los Angeles 2028, puis la France pour les Jeux de Paris 2024, et enfin le pays hôte, le Japon aux Jeux paralympiques d'été de 2020.

Plusieurs pays n'ont pu envoyer de représentants à cause des restrictions quant à la présence des athlètes au village olympique, en raison de la pandémie de Covid19. Par ailleurs, la Nouvelle-Zélande a fait le choix de ne pas envoyer de représentants pour garantir la bulle sanitaire[12].

Le drapeau de l'Afghanistan fait partie du cortège[13] bien qu'à l'ouverture, il n'y ait encore aucune garantie sur la participation des athlètes : ces derniers ont été exfiltrés vers l'Australie[14].

Les derniers porteurs de la flamme olympique sont trois sportifs japonais en fauteuil : Yui Kamiji (tennis), Karin Morisaki (haltérophilie) et Shunsuke Uchida (boccia)[15].

ClôtureModifier

Lors de la passation du témoin au Comité d'organisation Paris 2024, on a vu la prestation de Betty Moutoumalaya qui « chansigna » La Marseillaise (traduire la musique avec son corps) et de l'artiste Pone, membre de la Fonky Family qui est atteint de la maladie de Charcot, qui réalisa un mix uniquement avec ses yeux[16].

CompétitionModifier

Sports au programmeModifier

Déjà présentes à Rio, les disciplines de para-canoë et de para triathlon sont confirmées.

En 2014 [17], le Comité international paralympique étudie une liste de six nouveaux sports : parabadminton, le para-taekwondo, le Foot fauteuil, le hockey en fauteuil roulant électrique, le football pour amputés et le basketball 3x3 avec déficience intellectuelle. Trois disciplines ont demandé à compléter ces épreuves : en voile, l'introduction des courses multicoque simple et match racing pour aveugles ; en basketball, introduire le format complémentaire en basketball 3x3 fauteuil.

Le guide de l'IPC indique que seuls les sports d'équipe pratiqués à grande échelle et régulièrement pratiqués dans au moins 24 pays sur au moins trois continents seront pris en considération pour être inclus dans les Jeux paralympiques et pour les sports individuels, un minimum de 32 pays dans trois régions sur au moins trois continents.

Le , deux nouvelles disciplines sont introduites avec le parabadminton et le para-taekwondo mais le nombre reste à 22 avec la suppression de la voile et du football à 7[18].

Bien que le comité directeur de l'IPC ait approuvé le cyclisme, il a exprimé de sérieuses réserves quant à la durabilité de la discipline du cyclisme sur piste. Pour cette olympiade, les deux disciplines de piste et de route sont retenues.

CalendrierModifier

Le calendrier initial était du 25 août au 10 septembre 2020. En raison du report des Jeux paralympiques en 2021, tous les événements ont été retardés de 364 jours (un jour de moins qu'une année complète pour conserver les mêmes jours de la semaine), donnant un nouveau calendrier de 24 août au 5 septembre 2021.

Toutes les dates sont par rapport à l'heure locale (UTC+9).

Légende
     Cérémonies  C  Jour de compétition   4   Nombre de finales
Calendrier général des Jeux paralympiques de 2020
Sports Jour de compétition (août / septembre)
Mar 24 Mer 25 Jeu 26 Ven 27 Sam 28 Dim 29 Lun 30 Mar 31 Mer 1 Jeu 2 Ven 3 Sam 4 Dim 5
Cérémonies   O C
Athlétisme   13 16 19 17 21 17 18 18 24 5
Aviron   C C 4
Basket-ball   C C C C C C C C C C 1 1
Boccia   C C C C 4 C C 3
Cyclisme Sur route   19 6 5 4
Sur piste   4 5 5 3
Dynamophilie   4 4 4 4 4
Équitation   3 2 C 1 5
Escrime   4 4 2 4 2
Football à 5   C C C C 1
Goalball   C C C C C C C C C 2
Judo   4 4 5
Natation   16 14 14 14 13 15 14 15 15 16
Parabadminton   C C C 7 7
Paracanoë   C 4 5
Rugby   C C C C 1
Taekwondo   2 2 2
Tennis   C C C C C 1 1 2 2
Tennis de table   C C C 5 8 8 C C 5 5
Tir   3 2 2 1 2 2 1
Tir à l'arc   C 1 1 2 2 1 1 1
Triathlon   4 4
Volley-ball   C C C C C C C C 1 1
Mar 24 Mer 25 Jeu 26 Ven 27 Sam 28 Dim 29 Lun 30 Mar 31 Mer 1 Jeu 2 Ven 3 Sam 4 Dim 5
Jour de compétition (août / septembre)

Nations participantesModifier

Les athlètes paralympiques russes, déjà exclus de la compétition en 2016 pour cause de dopage d'État par décision du Comité international paralympique[19], sont de nouveau exclus pour les mêmes causes par l'agence mondiale antidopage, au même titre que les athlètes olympiques[20]. Pour ces Jeux, les sportifs russes pourront participer sous une bannière neutre « RPC » (pour Russian Paralympic Committee), mesure identique à la délégation olympique de 2020[21].

Le , le chef de mission du comité paralympique afghan, basé à Londres, annonce le retrait de l'Afghanistan après la chute du gouvernement et la prise de Kaboul par les talibans[22], les athlètes étant dans l'incapacité de voyager en toute sécurité. Deux athlètes, Zakia Khudadadi (para-taekwondo) et Hossain Rasouli (athlète spécialiste des 100 mètres), devaient s'y rendre[23],[24]. Lors de la cérémonie d'ouverture, le drapeau afghan est malgré tout présenté de façon symbolique lors du défilé des nations[25]. Finalement, les deux athlètes afghans arrivent à Tokyo le 28 août 2021, après un premier vol de Kaboul à Paris[26]. Le président du Comité international paralympique indique que les deux athlètes afghans ne seraient pas disponibles pour des interviews et a également insisté sur le fait que la permission leur avait été accordée de sauter les conférences de presse habituelles[27].

Quelques jours avant le début des Jeux, quatre nations insulaires du Pacifique déclarent forfait[28] : les athlètes du Vanuatu, des Samoa, des Kiribati et des Tonga devaient en effet transiter par l'Australie et effectuer une quarantaine sur le territoire australien avant de rejoindre Tokyo, puis une deuxième à leur retour ; ces quatre semaines supplémentaires d’hébergement représentaient une dépense qui ne leur était pas financièrement soutenable[29]. Les Îles Salomon se retirent également des Jeux quelques heures avant le départ prévu de leurs athlètes vers Tokyo, en raison des coûts mais aussi du risque de contamination à la Covid-19[30].

D'autres délégations sont également absentes[31] :

Au , 164 comités paralympiques participent aux Jeux[31] avec la première apparition de 5 comités paralympiques[31] : Bhoutan, Guyana, Maldives, Paraguay et Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Pour leur deuxième apparition, l'équipe des réfugiés, qui avait concouru sous l'appellation « Athlètes paralympiques indépendants » en 2016, est présente sous la bannière d'« Équipe paralympique des réfugiés ».

Les 162 délégations participantes aux Jeux de 2020[34]
le nombre de participants ne tient pas compte des guides, barreurs ou gardiens voyants
Afrique Amériques Asie Europe Océanie
44 pays 30 pays 39 pays 44 pays 4 pays

Les délégations les plus nombreuses sont :

  1.   Japon : 254 sportifs dans 23 disciplines ;
  2.   Chine : 248 sportifs dans 21 disciplines ;
  3.   RPC (Russie) : 242 sportifs dans 20 disciplines ;
  4.   États-Unis : 235 sportifs dans 20 disciplines ;
  5.   Brésil  : 234 sportifs dans 21 disciplines ;
  6.   Grande-Bretagne : 207 sportifs dans 20 disciplines ;
  7.   Australie : 174 sportifs dans 19 disciplines ;
  8.   France : 137 sportifs dans 20 disciplines.

Tableau des médaillesModifier

Les onze premières nations au classement des médailles de leurs athlètes[35] :

  • Pays organisateur (Japon)
Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   Chine 96 60 51 207
2   Grande-Bretagne 41 38 45 124
3   États-Unis 37 36 31 104
4   RPC 36 33 49 118
5   Pays-Bas 25 17 17 59
6   Ukraine 24 47 27 98
7   Brésil 22 20 30 72
8   Australie 21 29 30 80
9   Italie 14 29 26 69
10   Azerbaïdjan 14 1 4 19
11   Japon 13 15 23 51

Les comités paralympique du Costa Rica, de l'Équateur, du Salvador, du Monténégro et d'Oman ont remporté leurs premières médailles paralympiques. L'Éthiopie et le Sri Lanka ont remporté leurs premiers titres paralympiques.


Sportifs les plus médaillés aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020 (minimum 4 médailles)[36]
Athlète (Pays) Sport       Total
  Maksym Krypak (UKR) Natation S10 5 1 1 7
  Ihar Boki (BLR) Natation S13 5 0 0 5
  Marcel Hug (SUI) Athlétisme T54 4 0 0 4
  Lu Dong (CHN) Natation S5 4 0 0 4
  Zheng Tao (CHN) Natation S5 4 0 0 4
  Jessica Long (USA) Natation S8 3 2 1 6
  Reece Dunn (GBR) Natation S14 3 1 1 5
  Maria Carolina Gomes Santiago (BRA) Natation S12 3 1 1 5
  William Martin (natation) (AUS) Natation S9 3 1 0 4
  Nick Mayhugh (AUS) Athlétisme T37 3 1 0 4
  Valeriia Shabalina (RPC) Natation S14 3 1 0 4
  Roman Zhdanov (RPC) Natation S4 3 1 0 4
  Andrii Trusov (UKR) Natation S7 2 3 1 6
  Manuela Schär (SUI) Athlétisme T54 2 3 0 5
  Carlotta Gilli (ITA) Natation S13 2 2 1 5
  Yelyzaveta Mereshko (UKR) Natation S6 2 2 1 5
  Giulia Terzi (ITA) Natation S7 2 2 0 4
  Chantalle Zijderveld (NED) Natation S10 2 2 1 5
  Bethany Firth (GBR) Natation S14 2 2 0 4
  Arjola Trimi (ITA) Natation S14 2 2 0 4
  Aurélie Rivard (CAN) Natation S10 2 1 2 5
  Sophie Pascoe (CHN) Natation S6 2 1 1 4
  Jia Hongguang (CHN) Natation S6 2 1 1 4
  Jiang Yuyan (NZL) Natation S9 2 1 1 4
  Rong Jing (CHN) Escrime A 2 1 1 4
  Roman Zhdanov (RPC) Natation S4 2 0 2 4
  Stefano Raimondi (ITA) Natation S10 1 4 2 7
  Antonio Fantin (ITA) Natation S6 1 3 1 5
  Takayuki Suzuki (JPN) Natation S4 1 2 2 5
  Wang Lichao (CHN) Natation S5 1 2 2 5
  Gabriel Bandeira (BRA) Natation S14 1 2 1 4
  Simone Barlaam (ITA) Natation S9 1 2 1 4
  Nelson Crispin Corzo (COL) Natation S6 1 2 1 4
  Daria Pikalova (RPC) Natation S12 1 2 1 4
  Cai Liwen (CHN) Natation S11 1 1 2 4
  Francesca Palazzo Xenia (ITA) Natation S8 1 1 2 4
  Carlos Daniel Serrano Zarate (COL) Natation S8 1 1 2 4
  Alexandre Léauté (FRA) Cyclisme C2 1 1 2 4
  Brent Lakatos (CAN) Athlétisme T53 0 4 0 4
  Dimitri Coutya (GBR) Escrime B 0 1 3 4
  Lisa Kruger (COL) Natation S10 0 1 3 4

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Tokyo 2020: Olympic and Paralympic Games postponed because of coronavirus », sur bbc.com, .
  2. (en) « IPC reaction: Tokyo 2020 Paralympic Games postponed », sur paralympic.org, .
  3. CIO, « COMMUNIQUÉ COMMUN DU COMITÉ INTERNATIONAL OLYMPIQUE ET DU COMITÉ D'ORGANISATION DE TOKYO 2020 », sur olympic.org, .
  4. Exemple : « Médailles et classements des Paralympiques de Tokyo 2021 », sur francetvinfo.fr (consulté le ).
  5. Tokyo 2020, sur paralympic.org.
  6. Déclaration conjointe sur l'accueil de spectateurs.
  7. « Accusé de plagiat, le logo des JO 2020 de Tokyo ne sera plus utilisé », sur Le Monde.fr, (consulté le ).
  8. CIO, « Le nouvel emblème de Tokyo 2020 symbolise l'unité dans la diversité », sur www.olympic.org, (consulté le ).
  9. ichimatsu moyō (市松模様?, Lit. « motif d'Ichimatsu ») désigne un motif traditionnel de la culture japonaise créé par l'acteur de Kabuki Sanogawa Ichimatsu (1722-1762) pensionnaire du Nakamura-za de Kyoto. Sanogawa portait souvent sur scène des kimono bleus et blancs recouverts de ce motif.
  10. Rédaction du HuffPost avec AFP, « Accusé de plagiat, le Japon dévoile son nouveau logo pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020 », sur Huffingtonpost.fr, (consulté le ).
  11. « Jeux paralympiques de Tokyo 2020 - Cérémonie d'ouverture », sur france.tv, (consulté le )
  12. La Nouvelle-Zélande renonce à la cérémonie d'ouverture des Jeux Paralympiques
  13. Jeux Paralympiques: le drapeau afghan déployé lors de la cérémonie d'ouverture, mais sans athlètes
  14. Ces athlètes afghans, exfiltrés in extremis, pourront-ils participer aux JO paralympiques?
  15. Tokyo a rallumé la flamme
  16. [1]
  17. Sports apply for 2020 Tokyo Paralympic inclusion
  18. IPC announces final Tokyo 2020 Paralympic sports programme.
  19. (en) « Rio Paralympics 2016: Russian athletes banned after doping scandal », sur BBC Sport, (consulté le ).
  20. « La Russie exclue des Jeux Olympiques et des Championnats du monde », L'Équipe, (consulté le ).
  21. « IPC confirm details regarding RPC's Paralympic Games participation », sur www.paralympic.org, .
  22. (en) Iain Axon, « ‘Heartbreaking’: Paralympic dream over for Afghan athletes trapped in Kabul », sur brisbanetimes.com.au, .
  23. Jeux paralympiques 2021 : la délégation afghane ne pourra pas se rendre à Tokyo, en raison de la crise politique que traverse le pays
  24. Clémentine Rebillat, « Hossain Rasouli, athlète paralympique exfiltré de Kaboul a fait ses débuts à Tokyo », Paris Match,‎ (lire en ligne)
  25. « Les Jeux Paralympiques de Tokyo officiellement ouverts », sur lequipe.fr, .
  26. Afghanistan's Zakia Khudadadi and Hossain Rasouli land in Tokyo to compete at Games
  27. Afghan athletes arrive in Tokyo
  28. Pacific countries withdraw from Tokyo 2020 Paralympics
  29. (en) "Several Pacific Island nations withdraw from Paralympics over travel restrictions", Inside the Games, 21 août 2021
  30. (en) "Pacific Olympic committees need to support Paralympians", Radio New Zealand, 11 septembre 2021
  31. a b et c (en) "North Korea and Trinidad and Tobago among 21 nations not competing at Paralympics", Inside the Games, 23 août 2021
  32. Dreams to compete at Tokyo Paralympics shattered for Macau athletes
  33. « Tokyo 2021 : pourquoi 44 pays ne participent-ils pas aux Jeux paralympiques alors qu'ils étaient présents aux JO ? », Le Monde, 25 août 2021
  34. Liste des athlètes
  35. « Tableau des médailles Paralympiques », sur tokyo-2020 (consulté le ).
  36. « Paralympic Medal Count - Multiple Medals », sur olympics.com/tokyo-2020/

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier