Ouvrir le menu principal

Jeux de massacre
Auteur Eugène Ionesco
Genre Théâtre de l'absurde
Dates d'écriture de 1963 à 1969
Éditeur Gallimard
Collection Le Manteau d'Arlequin
Date de parution
Nombre de pages 120
ISBN 978-2-070-30326-7
Date de création en français
Lieu de création en français Théâtre Montparnasse
Metteur en scène Jorge Lavelli

Jeux de massacre est une pièce de théâtre d'Eugène Ionesco représentée pour la première fois en français le au Théâtre Montparnasse dans une mise en scène de Jorge Lavelli.

Sommaire

Genèse de la pièceModifier

Inspirée du Journal de l'Année de la Peste de Daniel Defoe, la pièce s'est d'abord appelée L'Épidémie. Elle a été représentée pour la première fois en allemand, au Théâtre de Dusseldorf (en) en janvier 1970, sous le titre Triomphe de la mort.

RésuméModifier

Un mal étrange et inconnu s'abat sur une petite ville banale, tout le monde meurt ou a peur de mourir. Dès lors, toutes les classes de la société se croisent et s'évitent, craignant la contamination...

Distribution à la créationModifier

Par ordre d'entrée en scène (Chaque interprète joue plusieurs rôles):

  • Lucie Arnold : Katia, ménagère, docteur, anthropophage et victime
  • Maïa Simon : Lucienne, ménagère, la jeune fille, anthropophage et victime
  • Claude Génia : La vieille, ménagère, servante, infirmière, anthropophage et victime
  • Michèle Loubet : Ménagère, domestique, servante, infirmière, docteur, anthropophage et victime
  • Liliane Rovère : L'infirmière, ménagère, passante, Jeanne, anthropophage et victime
  • Zouc : Passante, ménagère, anthropophage et victime
  • Paulette Frantz : Ménagère, domestique, docteur, anthropophage et victime
  • Josine Comellas : La mère, ménagère, l'infirmière, anthropophage et victime
  • André Thorent : Émile, homme de la rue, le maître de maison, l'officier, deuxième orateur, le voyageur, anthropophage et victime
  • Philippe Mercier : Le médecin, homme de la rue, agent, anthropophage et victime
  • Alain Janey : Jacques, domestique, le geôlier, premier orateur, vieillard, croquemort, anthropophage et victime
  • Dominique Bernard : Le livreur, domestique, docteur, homme de la rue, croquemort, anthropophage et victime
  • Raymond Jourdan : Le bourgeois, le fonctionnaire, homme de la rue, agent, anthropophage et victime
  • François Viaur : Alexandre, prisonnier, docteur, homme de la rue, agent, anthropophage et victime
  • André Julien : Pierre, homme de la rue, vieillard, le vieux, anthropophage et victime
  • Gilles Guillot: Lucien, prisonnier, homme de la rue, le jeune homme, croquemort, anthropophage et victime
  • André Cazalas : La mort

Liens externesModifier