Ouvrir le menu principal

Jeux de la communication

Jeux de la Communication
Généralités
Création 1996 par l'Université Laval
Catégorie Universitaire
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau du Canada Canada
Site web officiel lesjeuxdela.com

Palmarès
Tenant du titre UQAM
Plus titré(s) UQAM

Les Jeux de la Communication sont une rencontre annuelle entre plusieurs départements de communication de certaines universités francophones et bilingues du Canada.

Comparable aux Jeux de Génie, aux Jeux'Ridiques ou aux Jeux du Commerce, Les Jeux de la Com durent plusieurs jours où plusieurs délégations d'étudiants sont mises en compétition dans des épreuves reliées à leurs champs d'étude comme le journalisme, la publicité, les relations publiques et les autres champs de la communication.

Sommaire

HistoireModifier

Créés en 1996 par l'Université Laval, ces jeux ont pour but d'apprécier la qualité des cours et des programmes de communication des universités canadiennes à travers ses étudiants. Ils sont devenus, au cours des dernières années, un rendez-vous essentiel pour tous les étudiants de communication qui veulent prendre un peu d'expérience, un avantage indéniable dans ce champ d'étude.

En 1996, six universités étaient présentes aux Jeux : l'Université Laval, l'Université de Montréal, l'Université de Sherbrooke, l'Université d'Ottawa, l'Université du Québec à Montréal et l'Université de Moncton. L'UQTR et l'Université Concordia ont été intégrées aux Jeux en 1998 et 2006 respectivement, alors que ce n'est qu'en 2009 que l'Université du Québec en Outaouais (UQO) a fait son apparition. Entre 1998 et 2000, l'Université de Moncton a été incapable de participer, principalement pour des raisons financières, de même que l'UQTR en diverses occasions.

Il y avait 12 épreuves aux Jeux de 2006 à l'Université Laval : Publicité, Show Culturel, Génies en herbe, Improvisation, Entrevue journalistique, Écriture journalistique, Débat oratoire, Exposé oral, Relations publiques, Radio, Sport et Vidéo. En 2007, les Jeux se sont fait bonifier d'une épreuve, celle de Communication sociale. En 2008, c'est l'épreuve de commentaire journalistique qui fait son apparition. En 2010 c'est 13 épreuves qui ont permis aux universités participantes d'être en compétition : Téléjournal, Sport, Relation Publique, Vitrine Culturelle, Débat oratoire, Entrevue journalistique, Génie en Herbe, Communication événementielle, Écriture journalistique, Radio, Création publicitaire, Vidéo, Improvisation.

Temple de la renommée des Jeux franco-canadiens de la communicationModifier

  • Pierre-Luc Guay : UQTR
  • Riff Tabaracci : Université de Montréal
  • François "Ramone" Larivière : Université Laval
  • Vincent Grenier-Cliche : Université Laval
  • Simon Moreau : UQO
  • Pierre Luc Lacombe : UQO
  • Jonathan Guay : Université d'Ottawa
  • Pierre-Luc Miville : Université Concordia
  • Thomas Sédillot : Université Concordia
  • Olivier Morneau : UQAM
  • Anthony Désaulniers : UQAM
  • Olivier Arbour-Masse : UQAM
  • Bianca Chamberland : Université de Sherbrooke
  • Sabrina Hémond : Université de Sherbrooke
  • Margo Belliveau : Université de Moncton
  • David Redmond Université de Moncton et UQTR
  • Mathieu Sirois : Université de Moncton
  • Jeff Hébert : Université Laval

Liste des universités hôtesModifier

  • 1997 - Université Laval
  • 1998 - Université de Montréal
  • 1999 - Université d'Ottawa
  • 2000 - UQAM
  • 2001 - Université Laval
  • 2002 - UQTR
  • 2003 - Université de Sherbrooke
  • 2004 - Université de Moncton
  • 2005 - Université de Montréal
  • 2006 - Université Laval
  • 2007 - Université d'Ottawa
  • 2008 - UQTR
  • 2009 - UQAM
  • 2010 - Université de Moncton
  • 2011 - Université de Sherbrooke
  • 2012 - Université Laval
  • 2013 - Université d'Ottawa
  • 2014 - Université Concordia
  • 2015 - UQTR
  • 2016 - UQAM
  • 2017 - Université de Sherbrooke
  • 2018 - Université Laval

Les jeux de Moncton en 2004 sont reconnus pour avoir été selon toutes personnes y ayant participé comme étant les jeux les plus fous qui furent. 2008 furent les jeux de l'attente... enfin, jusqu'aux jeux de 2010, les jeux du mystère. Plus récemment, 2015 auront été les jeux de la famine. En 2017, après une grande consultation populaire, la 21e édition fut qualifiée comme « Viva La Vida ».

1re édition des Jeux (1997) tenus à l'Université LavalModifier

Classement généralModifier

  1. Université du Québec à Montréal

Classement par épreuveModifier

  • Entrevue journalistique: 1. UQAM (Marie-Soleil Michon)

2e édition des Jeux (1998) tenus à l'UdeMModifier

Du 12 au 14 mars 1998

Classement généralModifier

  1. -
  2. -
  3. -
  4. -
  5. -
  6. Université de Montréal

Classement par épreuveModifier

  • Entrevue journalistique (invité: Pierre Therrien)
  • Volleyball
  • Comm Boyard
  • Concours radiophonique
  • Exposé oral
  • Spectacle culturel
  • Génies en herbe

Comité organisateurModifier

  • Eric Poirier - Président
  • Arnaud Evrard - Logistique
  • Nancy Cloutier - Accueil et hébergement
  • Patricia Auger - Publicité et promotion
  • Mélissa Gilbert - Épreuves académiques
  • Karine Labrosse - Épreuves sportives
  • Véronique Dumont - Finances
  • Dominique Fortier - Relations publiques

3e édition des Jeux (1999) tenus à OttawaModifier

Du 11 au 13 mars 1999.

Classement généralModifier

  1. Université du Québec à Montréal
  2. Université de Montréal

4e édition des Jeux (2000) tenus à l'UQAMModifier

Classement généralModifier

  1. Université du Québec à Montréal
  2.  ?
  3.  ?
  4.  ?
  5.  ?
  6. Université de Montréal

5e édition des Jeux (2001) tenus à l'Université LavalModifier

Classement généralModifier

  1. UQTR
  2.  ?
  3.  ?
  4. Université de Montréal


Classement par épreuveModifier

  • Publicité :
  • Show Culturel :
  • Génies en herbe :
  • Improvisation :
  • Entrevue journalistique :
  • Écriture journalistique :
  • Débat oratoire : Montréal
  • Exposé oral : UQTR
  • Radio : Moncton
  • Sport : UQTR
  • Vidéo : Sherbrooke

6e édition des Jeux (2002) tenus à l'UQTRModifier

Classement généralModifier

  1. Université d'Ottawa


Classement par épreuveModifier

  • Publicité :
  • Show Culturel :
  • Génies en herbe :
  • Improvisation :
  • Entrevue journalistique :
  • Écriture journalistique :
  • Débat oratoire :
  • Exposé oral :
  • Relations publiques :
  • Radio : 1. Moncton
  • Sport :
  • Vidéo :

7e édition des Jeux (2003) tenus à SherbrookeModifier

Classement généralModifier

  1. Université du Québec à Montréal
  2. Université d'Ottawa
  3. Université de Montréal


Classement par épreuveModifier

  • Publicité : Université du Québec à Montréal
  • Show Culturel :
  • Génies en herbe :
  • Improvisation :
  • Entrevue journalistique : Montréal
  • Écriture journalistique :
  • Débat oratoire : Montréal
  • Exposé oral :
  • Radio : 1. Moncton
  • Sport :
  • Vidéo :
  • Plus grands buveurs : 1. Université de Montréal

8e édition des Jeux (2004) tenus à MonctonModifier

Classement généralModifier

  1. Université du Québec à Montréal
  2. Université Laval
  3. Université de Montréal


Classement par épreuveModifier

  • Publicité :
  • Show Culturel : 1. Université de Montréal
  • Génies en herbe :
  • Improvisation : Université Laval
  • Entrevue journalistique :
  • Écriture journalistique :
  • Débat oratoire : 1. Université de Montréal
  • Exposé oral : UQTR
  • Radio : 1. Moncton 2. Laval
  • Sport : UQTR
  • Vidéo :
  • Plus grands buveurs : 1. Université de Montréal

9e édition des Jeux (2005) tenus à l'UdeMModifier

Classement généralModifier

  1. Université du Québec à Montréal
  2. Université Laval
  3. Université du Québec à Trois-Rivières


Classement par épreuveModifier

  • Débat oratoire : 1. UQTR
  • Écriture journalistique :
  • Entrevue journalistique : 1. UQTR
  • Exposé oral :
  • Génies en herbe :
  • Improvisation : 1. UQTR ; 2. Ottawa ; 3. Sherbrooke ; 4. Moncton ; 5. UQAM ; 6. UdeM ; 7. Laval
  • Publicité :
  • Radio : 1. Laval ; 2. Moncton ; 3. UQAM ; 4. UQTR ; 5.Ottawa ; 6. Sherbrooke et UdeM (ex aeq.)
  • Relations publiques: 1. Laval
  • Show culturel :
  • Sport : 1. Laval ; 2. UQAM ; 3. Sherbrooke ; 4. UQTR ; 5. Ottawa ; 6. UdeM ; 7. Moncton
  • Vidéo : 1. Laval


Comité organisateurModifier

  • Domenico Micheletti (UdeM) – Responsable en chef et responsable de l’épreuve sportive
  • Philippe Archambault (UdeM) – Responsable de la logistique et responsable de l’épreuve de relations publiques
  • Julie-Véronique Aubin (Sherbrooke) – Responsable des épreuves exposé oral et entrevue journalistique
  • Sophie Collerette (Sherbrooke) – Responsable des finances et responsable des épreuves de l’écriture journalistique et génies en herbe
  • Pascal Gingras (UdeM) – Coresponsable des médias et des commandites et responsable de l’épreuve de l’improvisation
  • Sabrina Jacques (UQAM) – Responsable des épreuves vidéo et radio
  • Étienne Lavoie (UdeM) – Coresponsable des médias et des commandites et responsable du show culturel
  • Stéphane Mailhiot (UQAM) – Responsable des épreuves débat oratoire et publicité
  • Émilie Thibault (UdeM) – Coresponsable des médias et des commandites

10e édition des Jeux (2006) tenus à l'Université LavalModifier

Classement généralModifier

  1. Université du Québec à Montréal
  2. Université de Sherbrooke
  3. Université Laval
  4. Université de Moncton
  5. Université du Québec à Trois-Rivières
  6. Université de Montréal
  7. Université d'Ottawa
  8. Université Concordia

Classement par épreuveModifier

  • Publicité : 1. UdeM 2. UQAM
  • Show Culturel : 1. UQAM ; 2. Sherbrooke
  • Génies en herbe : 1. Sherbrooke ; 2. Moncton
  • Improvisation : 1. UQTR ; 2. UQAM ; 3. Sherbrooke
  • Entrevue journalistique :
  • Écriture journalistique : 1. UQAM
  • Débat oratoire : 1. UQAM; 2. Laval; 3. Sherbrooke
  • Exposé oral : 1. UQTR
  • Relations publiques : 1. UQAM 3. Moncton
  • Radio : 1. Sherbrooke ; 2. Moncton ; 3. Québec
  • Sport : 1. Laval
  • Vidéo : 1. Moncton ; 2. Sherbrooke

11e édition des Jeux (2007) tenus à OttawaModifier

Classement généralModifier

  1. Université du Québec à Montréal & Université de Sherbrooke
  2. Université d'Ottawa
  3. Université Laval
  4. Université de Montréal
  5. Université du Québec à Trois-Rivières
  6. Université Concordia
  7. Université de Moncton

Classement par épreuveModifier

  • Publicité : 1. UQAM, 2. Concordia, 3. Sherbrooke, 4. UQTR, 5. Laval, 6. Ottawa, 7. UdeM, 8. Moncton
  • Show Culturel : 1. UQAM, 2. Moncton, 3. Ottawa, 4. Laval, 5. Sherbrooke, 6. UdeM, 7. UQTR, 8. Concordia
  • Génies en herbe :1. UdeM, 2. Moncton, 3. Ottawa, 4. Concordia, 5. UQAM, 6. Laval, 7. Sherbrooke, 8. UQTR
  • Improvisation :1. Sherbrooke, 2. UdeM, 3. UQAM, 4. Concordia, 5. UQTR, 6. Ottawa, 7. Laval, 8. Moncton
  • Entrevue journalistique : 1. Ottawa, 2. Sherbrooke, 3. Laval, 4. Moncton, 5. UQTR, 6. UQAM, 7. Concordia, 8. UdeM
  • Écriture journalistique :1. UQTR, 2. Sherbrooke, 3. Laval, 4. UQAM, 5. Ottawa, 6. Concordia, 7. UdeM, 8. Moncton
  • Débat oratoire : 1. UdeM, 2. Concordia, 3. UQAM, 4. Sherbrooke, 5. Ottawa, 6. UQTR, 7. Laval, 8. Moncton
  • Exposé oral : 1. Ottawa, 2. Laval, 3. UQAM, 4. Moncton, 5. Concordia, 6. UdeM, 7. UQTR, 8. Sherbrooke
  • Relations publiques :1. Sherbrooke, 2. Laval, 3. Moncton, 4. UdeM, 5. Ottawa, 6. Concordia, 7. UQTR, 8. UQAM
  • Radio : 1. UQAM, 2. UQTR, 3. Ottawa, 4. Sherbrooke, 5. Moncton et Laval (ex-aequo), 6. UdeM, 7. Concordia
  • Sport : 1. Laval, 2. UQTR, 3. Sherbrooke, 4. Ottawa, 5. UdeM, 6. Concordia, 7. UQAM, 8. Moncton
  • Vidéo : 1. UQAM, 2. Concordia, 3. Sherbrooke, 4. Ottawa, 5. Laval, 6. UQTR, 7. UdeM, 8. Moncton
  • Communication sociale (commandites) : 1. Sherbrooke, 2. UQAM, 3. Moncton, 4. Ottawa, 5. Laval, 6. UQTR, 7. UdeM, 8. Concordia

12e édition des Jeux (2008) tenus à l'UQTRModifier

Classement généralModifier

  1. Université du Québec à Montréal
  2. Université de Montréal
  3. Université de Sherbrooke
  4. Université Laval
  5. Université de Moncton
  6. Université d'Ottawa
  7. Université du Québec à Trois-Rivières
  8. Université Concordia

Classement par épreuveModifier

  • Publicité : 1. UQAM, 2. Laval, 3. Moncton, 4. UQTR, 5. UdeM, 6. Sherbrooke, 7. Concordia, 8. Ottawa
  • Communication Sociale : 1. UQAM, 2. Concordia 3. UdeM, Sherbrooke, UQTR, 6. Moncton, 7. Laval, 8. Ottawa
  • Show Culturel : 1. UQAM, 2. UdeM, 3. Ottawa, 4. Sherbrooke, 5. Concordia, 6. UQTR, 7. Laval, 8. Moncton
  • Génies en herbe : 1. UQTR, 2. Ottawa, 3. UdeM, 4. UQAM, 5. Concordia, 6. Sherbrooke, 7. Laval, 8. Moncton
  • Improvisation : 1. UQAM, 2. Sherbrooke, 3. Laval, 4. Ottawa, 5. UQTR, 6. Concordia, 7. UdeM, 8. Moncton
  • Écriture journalistique : 1. Laval, 2. Sherbrooke, 3. UQAM, 4. Moncton, 5.Concordia, 6. UdeM, 7. Ottawa, 8. UQTR
  • Débat oratoire : 1. UQAM, 2. Laval, 3. Ottawa, 4. Concordia, 5. Moncton, 6. Sherbrooke, 7. UdeM, 8. UQTR
  • Exposé oral : 1. UQAM, 2. UQTR, 3. Sherbrooke, 4. Ottawa, 5. Laval, 6. Concordia, 7. UdeM, 8. Moncton
  • Relations publiques : 1. UdeM, 2. UQAM, 3. Moncton, 4.Ottawa, 5. Laval, 6. Sherbrooke, 7. Concordia, 8. UQTR
  • Radio : 1. UQAM, 2. Moncton, 3. Laval, 4. UQTR, 5. UdeM, 6. Sherbrooke, 7. Ottawa, 8. Concordia
  • Sport : 1. UdeM, 2. Concordia, 3. UQTR, 4. Laval, 5. UQAM & Ottawa, 7. Sherbrooke, 8. Moncton
  • Vidéo : 1. Sherbrooke, 2. UdeM, 3. Concordia, 4. UQAM, 5.Moncton, 6.Ottawa, 7. Laval, 8.UQTR
  • Entrevue journalistique : 1. Moncton, 2. UdeM, 3. Ottawa, 4. Sherbrooke, 5. UQAM, 6. Laval, 7. Concordia, 8. UQTR
  • Commentaire journalistique : 1. UQAM, 2. Sherbrooke, 3. Moncton, 4. Laval, 5. UdeM, 6. UQTR, 7. Concordia, 8. Ottawa

13e édition des Jeux (2009) tenus à l'UQAMModifier

Classement généralModifier

  1. Université du Québec à Montréal
  2. Université Laval
  3. Université de Sherbrooke
  4. Université d'Ottawa
  5. Université de Montréal
  6. Université de Moncton
  7. Université du Québec en Outaouais
  8. Université Concordia


Classement par épreuveModifier

  • Publicité : 1. Université de Sherbrooke 2. Université d’Ottawa 3. Université Laval 4. Université de Moncton /Université du Québec à Montréal 6. Université de Montréal 7. Université Concordia 8. Université du Québec en Outaouais
  • Communication Sociale : 1. Sherbrooke 2. UQO 3. Montréal 4. Concordia 5. Ottawa 6.UQAM 7. Laval 8. Moncton
  • Show Culturel : 1. Université du Québec à Montréal 2. Université de Sherbrooke 3. Université Laval 4. Université de Montréal

5. Université de Moncton 6. Université Concordia 7. Université d’Ottawa 8. Université du Québec en Outaouais

  • Génies en herbe : 1. Université d’Ottawa /Université de Montréal 3. Université Concordia /Université du Québec à Montréal

5. Université du Québec en Outaouais /Université Laval 7. Université de Sherbrooke 8. Université de Moncton

  • Improvisation : 1. Université du Québec à Montréal 2. Université Laval 3. Université de Montréal 4. Université de Moncton

5. Université de Sherbrooke 6. Université d’Ottawa 7. Université du Québec en Outaouais 8. Université Concordia

  • Écriture journalistique : 1. Sherbrooke 2. Montréal 3. Moncton 4. UQAM 5.Laval 6. Ottawa 7. Concordia 8. UQO
  • Débat oratoire : 1. UQO 2.UQAM 3.Moncton 4. Sherbrooke 5. Montréal 6. Laval 7. Ottawa 8. Concordia
  • Relations publiques : 1. Université de Moncton 2. Université Laval 3. Université du Québec à Montréal 4. Université d’Ottawa

5. Université de Montréal 6. Université de Sherbrooke 7. Université Concordia 8. Université du Québec en Outaouais

  • Radio : 1. Université du Québec à Montréal 2.Université de Sherbrooke 3. Université Laval 4.Université Concordia 5.Université de Moncton 6. Université de Montréal 7.Université du Québec en Outaouais 8. Université d’Ottawa
  • Sport : 1. Université Laval 2. Université d’Ottawa 3. Université de Montréal 4. Université Concordia 5. Université de Moncton

6. Université du Québec à Montréal 7. Université du Québec en Outaouais 8. Université de Sherbrooke

  • Vidéo : 1. Université du Québec à Montréal 2. Université Concordia 3. Université de Moncton 4. Université d’Ottawa 5. Université de Sherbrooke 6. Université Laval 7. Université de Montréal 8. Université du Québec en Outaouais
  • Entrevue journalistique : 1. Ottawa 2. UQAM 3. Montréal /UQO 5. Laval 6. Concordia 7. Sherbrooke 8. Moncton
  • Chronique journalistique : 1. UQAM 2.Laval 3.Ottawa 4.UQO 5.Sherbrooke 6.Montréal 7. Moncton 8. Concordia


Les résultats détaillés par épreuve sont également disponible sur le site officiel des Jeux[1].

14e édition des Jeux (2010) tenus à MonctonModifier

Classement généralModifier

  1. Université du Québec à Montréal
  2. Université Laval
  3. Université Concordia
  4. Université de Montréal
  5. Université d'Ottawa
  6. Université de Sherbrooke
  7. Université de Moncton
  8. Université du Québec en Outaouais
  9. Université du Québec à Trois-Rivières

Classement par épreuveModifier

  • Création publicitaire : 1. Laval, 2. UQAM, 3. Ottawa, 4. UQO, 5. U de Montréal, 6. Moncton, 7. UQTR, 8. Concordia, 9. Sherbrooke
  • Communication événementielle : 1. UQO, 2. UQAM, 3. U de Montréal, 4. Concordia, 5. Moncton, 6. UQTR, 7. Sherbrooke, 8. Laval, 9. Ottawa
  • Vitrine culturelle : 1. Laval, 2. U de Montréal, 3. UQAM, 4. Sherbrooke, 5. Concordia, 6. UQO, 7. Moncton, 8. Ottawa, 9. UQTR
  • Génies en Herbe : 1. Ottawa, 2. UQTR, 3. Concordia, 4. Moncton, 5. Sherbrooke, 6. Laval, 7. U de Montréal, 8. UQAM, 9. UQO
  • Improvisation : 1. Laval, 2. UQAM, 3. Ottawa, 4. U de Montréal, 5. Moncton, 6. UQTR, 7. Concordia, 8. UQO, 9. Sherbrooke
  • Écriture journalistique : 1. Moncton, 2. UQAM, 3. Ottawa, 4. Concordia, 5. U de Montréal, 6. Sherbrooke, 7. UQTR, 8. Laval, 8. UQO
  • Débat oratoire : 1. UQAM, 1. Concordia, 3. Sherbrooke, 4. Moncton, 5. U de Montréal, 6. Ottawa, 7. UQO, 8. Laval, 9. UQTR
  • Téléjournal : 1. Sherbrooke, 2. Concordia, 3. UQAM, 4. Ottawa, 5. U de Montréal, 6. UQO, 7. Moncton, 8. Laval, 9. UQTR
  • Relations publiques : 1. Laval, 2. Ottawa, 3. UQAM, 4. Concordia, 5. U de Montréal, 6. UQO, 7. Sherbrooke, 8. UQTR, 9. Moncton
  • Radio : 1. Sherbrooke, 2. U de Montréal, 3. UQAM, 4. Concordia, 5. Moncton, 6. UQO, 7. Ottawa, 8. Laval, 9. UQTR
  • Sport : 1. Concordia, 2. Laval, 3. Sherbrooke, 4. UQO, 5. Moncton, 6. U de Montréal, 7. UQTR, 8. Ottawa, 9. UQAM
  • Vidéo : 1. Laval, 2. Ottawa, 3. UQTR, 4. U de Montréal, 5. UQAM, 6. Concordia, 7. Sherbrooke, 8. Moncton, 9. UQO
  • Entrevue journalistique : 1. Laval, 2. UQAM, 3. Concordia, 4. Moncton, 5. U de Montréal, 6. UQTR, 7. UQO, 8. Sherbrooke, 9. Ottawa


Les résultats détaillés par épreuve sont également disponible sur le site officiel des Jeux[2].

Mot de la présidenteModifier

En mars 2010, cela fera déjà 14 ans que l’aventure des Jeux de la communication (JDLC) est amorcée. Je suis fière que Moncton ait été choisie pour être le théâtre de cette compétition inter-universitaire francophone. Cette manifestation festive sera une expérience formatrice pour tous les apprentis communicateurs de la Francophonie canadienne.

Par le biais d’épreuves touchant différentes facettes du domaine des communications, l’événement offrira aux participants une occasion unique de se confronter dans un cadre recréant la réalité du monde dans lequel ils auront à évoluer d’ici quelques années.

Cet événement de calibre national a pour objectif principal de faire connaître l’excellence de nos futurs communicateurs. Le but est également de leur faire découvrir leur plein potentiel, et de le démontrer à des personnalités influentes de ce domaine en pleine croissance.

L’Université de Moncton reçoit les Jeux de la communication pour une seconde fois. Depuis la première édition, la compétition a beaucoup évolué ; la qualité des compétitions ne cesse de s’améliorer et la reconnaissance du milieu des communications est maintenant acquise. Pour cette 14e édition, le comité organisateur désire que l’événement radie partout dans la Francophonie canadienne.

Le comité organisateur est constitué principalement d’anciens étudiants en communication et provenant de diverses communautés francophones canadiennes. Ils ont décidé de s’investir, par l’intermédiaire de ces Jeux, dans le développement et le rayonnement de la communauté acadienne de demain. Il s'agit d'un partenariat inédit qui nous permettra de démontrer les forces des diverses écoles de communication et le rôle essentiel qu’elles peuvent jouer dans l’affirmation des communautés francophones du pays.

Le comité organisateur travaille déjà d'arrache‐pied depuis plusieurs mois pour offrir un événement à l’image des communicateurs d'aujourd'hui : dynamique, unique et explosif. Nous avons la chance de préparer une édition qui aura une portée encore jamais vue dans l’histoire des Jeux de la communication, en partie grâce à la diversité de la constitution de notre équipe.

Catherine Blondin Présidente JDLC - Moncton 2010


Comité organisateurModifier

  • Catherine Blondin (Université Moncton) - Présidente
  • France LeMoignan (Université Moncton) - Coprésidente
  • Youann Blouin (Université de Montréal)- Coprésident
  • Joanie Guignard (Université Moncton) - CO
  • Pierre-Luc Larocque (Université Moncton) - CO
  • Mathieu Sirois (Université Moncton)- CO
  • Marc Henrie (Université Moncton) - CO
  • Marie-Claude Lyonnais (Université Moncton) - CO
  • Vincent Grenier-Cliche (Université Laval) - CO

ÉpreuvesModifier

Épreuve sportive (2)

L’épreuve sportive de cette 14e édition des Jeux franco-canadiens de la communication fera certes appel à des athlètes possédant un déhanchement et un rythme à tout casser. Les duos de chaque université devront affronter leurs adversaires dans un duel de Dance Dance Revolution.

Improvisation (4)

Comme chaque année, l’épreuve d’improvisation est l’une des épreuves les plus courues des Jeux. Blessures, sang et injures font place aux blagues de nains. « Un vrai délice pour les oreilles », cita Le Figaro suite aux éditions précédentes. Cette année, l’épreuve d’impro ne réinventera pas la roue. Basé sur le concept original de la LNI et appuyé par la vague expérimentale, le tournoi de type double élimination offrira au spectateur des joutes endiablées où le rire, les quiproquos et Janine Sutto seront rois.

Génies en herbe (1)

Les commentaires qui reviennent le plus souvent au sujet de l'épreuve de Génies en Herbe portent sur la longueur et la lourdeur de l'épreuve. Voilà pourquoi nous vous proposons un concept qui permettra de boucler l'épreuve plus rapidement que par les années passées. Notez qu'un seul participant sera invité cette année comparativement à 4 par le passé. Le but avoué de ce changement est de donner à l'activité le poids qui lui revient en termes de participants.

Vitrine culturelle (3)

Depuis plusieurs années, la vitrine culturelle est un des points forts des Jeux. Cependant, vous devrez là aussi repousser les limites! Mais comment changer une formule gagnante? La vitrine culturelle pourrait sembler complète d’un point de vue artistique : chant, musique, danse et théâtre. Cependant, nous jugeons qu'il manque un petit ingrédient... Voici pourquoi nous ajoutons le volet des arts visuels!

Thème : J’aurais voulu être

Création publicitaire (3) et vidéo (2)

Pour la première fois dans l’histoire des Jeux, pourquoi ne pas jumeler des épreuves qui, dans le monde du travail, sont complémentaires? Le Comité organisateur des XIVe Jeux franco-canadiens de la communication a décidé de repousser les limites en vous faisant vivre une situation réaliste qui se rapproche le plus possible du domaine de la communication marketing intégrée. Préparez-vous à travailler en équipe pour vendre votre concept à votre client. N’oubliez pas, vous êtes neuf firmes en compétitions!

Journalisme écrit (1)

L’épreuve de journalisme écrit est un must aux Jeux de la communication. Les futurs journalistes devront être vifs, attentifs, neutres et s’assurer de la véracité de l’information. Une autre épreuve où les limites seront repoussées.

Relations publiques (3)

Après six ans d’existence, l’épreuve de relations publiques est une des épreuves incontournables aux Jeux de la communication. Les relationnistes en herbe auront à préparer la gestion d’une crise qui leur sera proposée. Cette épreuve exigeante demandera aux participants de la rapidité, du travail d’équipe, de l’initiative, mais surtout un contrôle parfait de son stress. Bonne chance à tous ceux qui y participeront et qui vivront la situation de crise. Avec trois responsables qui ont excellé lors des Jeux dans cette épreuve, préparez-vous à repousser VOS limites…

Débat oratoire (1)

Une des épreuves phares des Jeux de la communication, la discipline de débat oratoire laisse toujours place au talent, à la rigueur et à l’expression lyrique des participants. Spectaculaire et d’intérêt, cette épreuve réussit à garder les spectateurs en haleine grâce à son aspect très compétitif et la confrontation directe et explicite entre les délégués des différentes universités. Cette année, l’épreuve repousse plus loin le degré de réalisme du débat, avec un véritable affrontement entre non pas deux ni quatre participants, mais trois délégués par vague, à la manière d’un débat politique télévisé tel que nous le connaissons très bien.

Communication événementielle (6)

L’épreuve de communication événementielle est une toute nouvelle épreuve qui vise à repousser les limites des jeux. L’épreuve consiste à planifier, mettre en œuvre et faire la promotion d’un événement pour un organisme à but non lucratif, qui leur permettra d’augmenter leur notoriété pour ainsi atteindre leurs objectifs d’affaires. Une équipe composée de 6 personnes représentera les diverses sphères de la communication événementielle.

Téléjournal (4)

Plusieurs éléments sont à considérer au sujet de l’épreuve du Téléjournal. D’abord, celle-ci est l’héritière de l’épreuve d’exposé oral, qui ne revient pas dans sa forme magistrale cette année. Notre vision est de faire de cette nouvelle épreuve un emblème, une épreuve prisée et désirée par les délégués. Qui plus est, elle offre une occasion unique de se projeter dans la peau d’une équipe de journalistes d’un grand bulletin de nouvelles télévisées. Pour ajouter au réalisme, les délégués de chaque université devront interagir entre eux, dans une version écourtée d’un véritable bulletin de nouvelles, afin de rendre l’intervention fluide et dynamique.

Entrevue journalistique (1)

Pour les participants, l’épreuve d’entrevue journalistique a toujours été une épreuve stimulante. Or, pour les spectateurs et, à la rigueur, pour la personnalité interviewée qui doit répondre bien souvent aux mêmes questions, l’épreuve est devenue un peu lourde. Dans le but avoué de dynamiser les présentations, nous suggérons que les thèmes abordés varient d’une entrevue à l’autre.

Radio (4)

Dans l'optique de toujours repousser un peu plus loin les limites des Jeux, les participants seront appelés à sortir de leurs zones de confort afin de mesurer l'étendue de leur aisance en ondes et, surtout, de leur capacité à réagir aux imprévus pouvant survenir au cours d'une émission.

15e édition des Jeux de la com Infopresse (2011) tenus à SherbrookeModifier

Classement généralModifier

  1. UQAM
  2. UdeM
  3. Laval
  4. Sherbrooke
  5. Concordia
  6. UQO
  7. Ottawa
  8. Moncton
  9. UQTR

Classement par épreuveModifier

  • ?
  • ?

16e édition des Jeux de la com Infopresse (2012) tenus à QuébecModifier

Classement généralModifier

  1. Université Laval
  2. Concordia, Udem
  3. Sherbrooke
  4. UQAM

Classement par épreuveModifier

  • Show-culturel Laval 1er
  • Radio Concordia 1er
  • Bulletin télévisé Ottawa 1er

17e édition des Jeux de la com Infopresse (2013) tenus à OttawaModifier

Classement généralModifier

  1. Université Laval
  2. UQAM
  3. Université Concordia
  4. UQO
  5. Université de Sherbrooke
  6. Université d'Ottawa
  7. Université de Montréal
  8. Université de Moncton
  9. UQTR

Classement par épreuveModifier

  • Université Laval:

Médaille d’or : Radio, Sport Médaille d’argent : Bulletin de nouvelles, Relations publiques, Vidéo, Vitrine culturelle Médaille de bronze : Écriture journalistique 4e place : Gestion d’événement, Entrevue journalistique, Débat parlementaire 5e place : Création publicitaire 7e place : Médias sociaux

  • Autres universités:

Comité organisateurModifier

  • Présidente / Responsable des épreuves / Responsable de l'épreuve Création publicitaire : Frédérique Dumont
  • Vice-présidente / Responsable de la logistique / Responsable des épreuves Relations publiques et Vitrine culturelle: Dominique Lussier
  • Responsable des communications / Responsable de l'épreuve Médias sociaux : Joëlle Thériault
  • Responsable du gala et des activités de financement / Responsable de l'épreuve Gestion d'événements : Jade Thérien
  • Responsable du transport / Responsable de l'épreuve Radio : Delphine Denis
  • Responsable des partenariats / Responsable de l'épreuve Écriture journalistique : Bianca Paquette
  • Responsable des finances : Virginie Beauchamp
  • Responsable des bénévoles et des nounous : Gabrielle Lamontagne
  • Responsable des épreuves Bulletin de nouvelles et Entrevue : Caroline Murray-Daignault
  • Responsable de l'épreuve Débat parlementaire : Cédric Tessier
  • Responsable de l'épreuve Sport : Dominique Imano
  • Responsable de l'épreuve Vidéo : Marc-André Tessier

18e édition des Jeux de la communication (2014) tenus à ConcordiaModifier

Le 30 mars 2013 au Motel Royal Labarre, la présidente des Jeux 2013 Frédérique Dumont a annoncé que la 18e édition des Jeux se dérouleront pour la première fois à l'université Concordia.

Classement généralModifier

  1. UQÀM
  2. Université de Sherbrooke
  3. Université Concordia
  4. Université Laval
  5. Université de Montréal
  6. UQO
  7. UQTR
  8. Université d'Ottawa
  9. Université de Moncton

19e édition des Jeux de la communication (2015) tenus à Trois-RivièresModifier

4 au 8 mars 2015 à Trois-Rivières. C'est en avril 2015 dans un bar de Montréal que la présidente des Jeux 2015 Cathy Simon a annoncé que la 20e édition des Jeux se déroulerait à l'Université du Québec à Montréal (UQÀM).

Classement généralModifier

  1. Université Laval
  2. UQÀM
  3. Université de Montréal
  4. Université de Sherbrooke
  5. UQTR
  6. Université Concordia
  7. UQO
  8. Université d'Ottawa

20e édition des Jeux de la communication (2016) tenus à l'UQAMModifier

Classement généralModifier

  1. UQAM
  2. Université Laval
  3. Université de Sherbrooke

21e édition des Jeux de la communication (2017) tenus à SherbrookeModifier

Tenus du 2 au 5 mars 2017, les 21e Jeux de la communications se sont déroulés principalement au Centre Québecor du Séminaire Salésien de Sherbrooke.

Classement généralModifier

  1. UQÀM
  2. Université Laval
  3. Université de Sherbrooke
  4. UQTR

Classement par épreuveModifier

  • Activation de marque
    1. UQÀM
    2. Concordia
    3. UdeM
    4. UdeS
  • Art oratoire
    1. UdeM
    2. UdeS
    3. UQTR
    4. UQÀM
  • Bulletin de nouvelles
    1. Laval
    2. UdeS
    3. UQTR
    4. Concordia
  • Capsule sportive
    1. UdeS
    2. UQÀM
    3. UQTR
    4. Concordia
  • Dossier journalistique
    1. UQÀM
    2. UQTR
    3. Ottawa
    4. Laval
  • Gestion de crise
    1. Laval
    2. UQTR
    3. UdeS
    4. UdeM
  • Production vidéo
    1. UQÀM et Laval
    2. Concordia
    3. UdeS
  • Publicité
    1. UQÀM
    2. Laval
    3. UdeM
    4. UdeS
  • Radio
    1. Laval
    2. UQÀM
    3. UdeM
    4. Concordia
  • Show culturel
    1. Concordia
    2. UQÀM
    3. UdeS
    4. UdeM
  • Sport
    1. UQTR
    2. Laval
    3. UdeS
    4. UQÀM
  • Stratégie Numérique
    1. UdeS
    2. UQÀM
    3. UdeM
    4. UQTR
  • Talk-Show
    1. Laval
    2. UdeM
    3. Concordia
    4. UQÀM

22e Jeux de la communication (2018) tenus à QuébecModifier

Épreuves[3]Modifier

  • Activation de marque
  • Art oratoire
  • Bulletin de nouvelles
  • Capsule sportive
  • Écriture journalistique
  • Gestion de crise
  • Pitch publicitaire
  • Production vidéo
  • Radio
  • Sport
  • Stratégie numérique
  • Talkshow
  • Vitrine culturelle

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier