Jeux de l'Extrême-Orient

Jeux de l'Extrême-Orient
Logo des Jeux de l'Extrême-Orient
Généralités
Sport AthlétismeVoir et modifier les données sur Wikidata
Création Manille 1913
Disparition Osaka 1938 (annulés)
Organisateur(s) Far Eastern Athletic Association
Éditions 10
Nations Extrême-Orient
Disciplines 9
Épreuves 1
Statut des participants amateur (homme)

Les Jeux de l’Extrême-Orient (Far Eastern Championship Games puis Far Eastern Games) étaient une compétition multisports à laquelle participaient des pays de l'Asie de l'Est et du Sud-est. Dix éditions eurent lieu tous les deux ans, puis quatre ans, de 1913 à 1934 ; une onzième fut annulée alors qu'elle devait se dérouler à Osaka, au Japon, en 1938.

HistoriqueModifier

En 1912, E.S. Brown, président de la Philippine Athletic Association and Manila Carnival Games propose l’idée de « Jeux olympiques extrême-orientaux » à la Chine et au Japon. William Cameron Forbes, gouverneur général des Philippines et président de la Philippine Amateur Athletic Association de 1911 à 1913, crée en 1913 une Association olympique extrême-orientale.

Forbes déclare les premiers Jeux de l’Extrême-Orient ouvert le aux Carnival Grounds de Manille, aux Philippines, sous le nom de Far Eastern Championship Games.

En 1915, les Jeux prennent le nom Far Eastern Games et l’organisateur celui de Far Eastern Athletic Association. Ils ont lieu tous les deux ans jusqu'en 1927. La Première Guerre mondiale, où les combats se déroule exclusivement en Europe, au Moyen-Orient ainsi que dans quelques colonies d'Afrique n'interrompt pas la compétition. Le Japon organise les 9e Jeux en 1930, puis l'Association adopte un calendrier quadriennal.

Au cours des éditions, participent des sportifs des pays suivants : les Philippines, la Chine, le Japon, l'Inde britannique et les Indes orientales néerlandaises. Le Siam et l'Indochine française furent invités occasionnellement mais déclinèrent à chaque fois. Le faible nombre de nations participantes s'explique par le fait que bon nombre des pays d'aujourd'hui, étaient encore des colonies au début du XXe siècle. La Corée et Taïwan étaient japonais, la Mongolie appartenait à la Chine (jusqu'en 1924) et l'Asie du Sud-Est était partagée entre français, britanniques et néerlandais.

À partir de 1931, les relations entre les représentants chinois, japonais et philippins se tendent sur l’admission du Mandchoukouo, État satellite du Japon. Suite à l’invasion de la Chine par le Japon et au début de la Guerre sino-japonaise en 1937, les jeux prévus en 1938 furent annulés.

À l'issue de la guerre, une nouvelle compétition est organisée, les Jeux asiatiques regroupant cette fois-ci tous les pays du continent (la Chine continentale et communiste ne participera pas avant 1974), puis en 1959 les Jeux d'Asie du Sud-Est. À partir de 1993, les Jeux de l'Asie de l'Est regroupent approximativement les pays appartenant géographiquement à l'Extrême-Orient dans sa définition la plus restreinte (les contours de cette zone restant subjectives).

ÉditionsModifier

 
Délégation japonaise lors de la cérémonie d'ouverture de 1927 à Shanghai.
Jeux Année Pays hôte Date Nations Sports
I 1913   Manille, Philippines (sous contrôle des États-Unis) 3- 3 8
II 1915   Shanghai, Chine 15- 3 9
III 1917   Tokyo, Japon 8- 3 8
IV 1919   Manille, Philippines (sous contrôle des États-Unis) 12- 3 8
V 1921   Shanghai, Chine - 3 8
VI 1923   Osaka, Japon 21- 3 8
VII 1925   Manille, Philippines (sous contrôle des États-Unis) 17- 4 8
VIII 1927   Shanghai, Chine 28- 3 8
IX 1930   Tokyo, Japon 24- 4 8
X 1934   Manille, Philippines (sous contrôle des États-Unis) 16- 4 8
XI 1938 Jeux attribués à Osaka, Japon. Annulés à cause de la Seconde Guerre sino-japonaise

Disciplines au programmeModifier

 
Basket-ball aux Jeux de l'Extrême-Orient, 1923, Osaka

BibliographieModifier