Ouvrir le menu principal

Jeunesse de France et d'Outre-mer

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir JFOM.
Jeunesse de France et d'Outre-mer
Cadre
Sigle
JFOMVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays

La Jeunesse de France et d'Outre-mer (JFOM) est un mouvement de jeunesse créé, en zone libre, en janvier 1941 pour « encadrer, embrigader et endoctriner »[1] les jeunes de 14 à 21 ans.

Les raisons de sa créationModifier

Il est placé sous la tutelle du Secrétariat général à la jeunesse (SGJ) du gouvernement de Vichy. Selon le collaborateur Paul Baudouin, « La jeunesse, c'est la France de demain. Refaire la France, c'est avant tout refaire sa jeunesse »[2]. Il faut donc créer de jeunes « révolutionnaires » de la Révolution nationale, pour « créer un ordre nouveau »[3].

Elle est, au départ, particulièrement implantée dans les Alpes-Maritimes. Son premier congrès a lieu à Nice, du 25 au 27 octobre 1941. Henri Pugibet, puis Jean-Marcel Renault, sont à sa direction.

Son emblème est l'alouette. Son organe de presse est Franc-Jeu, imprimé à Vichy.

Une caractéristique de l'organisation, un antisémitisme virulentModifier

Un antisémitisme virulent distingue la JFOM des autres mouvements de jeunesse[4]. Sa publication, Franc-jeu est émaillée d'un grand nombre d'articles antisémites, parfois violents. Pour « combattre la domination mondiale des Juifs », il faut, non seulement appliquer les mesures antijuives de Vichy, mais aller plus loin. Dès 1941, le journal réclame la déportation des Juifs : « Nous Français, qui connaissons la ruse et l'ambition des Juifs, nous devrions exiger la déportation en lieu sûr. »[5].

Notes et référencesModifier

  1. Pierre-André Taguieff, Grégoire Kauffmann, Mickaël Lenoire, L'Antisémitisme de plume - 1940-1944 - études et documents, Paris, 1999, Berg International Editeurs, p. 66
  2. Paris-Soir, 29 décembre 1940
  3. Franc-Jeu, journal de la JFOM, n°6, novembre 1941
  4. Pierre-André Taguieff, Grégoire Kauffmann, Mickaël Lenoire, L'Antisémitisme de plume - 1940-1944 - études et documents, Paris, 1999, Berg International Editeurs, p. 67
  5. Franc-Jeu, journal de la JFOM, n°5, 8 novembre 1941

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Pierre-André Taguieff, Grégoire Kauffmann, Mickaël Lenoire, L'Antisémitisme de plume - 1940-1944 - études et documents, Paris, 1999, Berg International Editeurs.
  • Pierre Giolitto, Histoire de la jeunesse sous Vichy, Paris, Perrin, 1991.