Jesús María Leizaola

politicien espagnol

Jesús María de Leizaola Sánchez, né le à Saint-Sébastien et mort le à Saint-Sébastien, est un avocat et homme politique espagnol membre du Parti nationaliste basque (EAJ/PNV).

Jesús María Leizaola
Illustration.
Jesús María Leizaola en .
Fonctions
Président du gouvernement basque
(en exil)

(17 ans, 10 mois et 26 jours)
Gouvernement Leizaola
Coalition EAJ/PNV-PSOE-EAE/ANV-
IR
Prédécesseur José Antonio Aguirre
Successeur Ramón Rubial
Biographie
Nom de naissance Jesús María de Leizaola
Sánchez
Date de naissance
Lieu de naissance Saint-Sébastien (Espagne)
Date de décès (à 92 ans)
Lieu de décès Saint-Sébastien (Espagne)
Nationalité espagnole
Parti politique EAJ/PNV
Diplômé de université de Valladolid
Profession avocat

Jesús María Leizaola
Présidents du gouvernement basque

BiographieModifier

Il est conseiller à la Justice et à la Culture du gouvernement basque entre et , en exil à partir de . Il devient ensuite conseiller aux Finances et à la Justice jusqu'en , puis vice-président du gouvernement sous l'autorité de José Antonio Aguirre.

LehendakariModifier

Après la mort d'Aguirre le , Jesús María Leizaola est investi président du gouvernement basque (ou lehendakari).

Le , le socialiste Ramón Rubial est nommé « président du Conseil général basque » par les nouvelles autorités espagnoles, issues des élections démocratiques du . Leizaola conserve cependant son titre de chef de l'exécutif basque en exil, de manière symbolique.

Il y renonce le , deux jours après l'entrée en vigueur du statut d'autonomie du Pays basque, en transmettant au nationaliste Carlos Garaikoetxea, successeur de Rúbial, les clés des bureaux du gouvernement en exil à Paris. Cependant, l'UCD et le PSOE n'assistent pas à cette cérémonie puisqu'ils ne reconnaissent plus aucune légitimé à Leizaola depuis l'approbation de la nouvelle Constitution[1].

MortModifier

Il meurt le , à l'âge de 92 ans, à l'hôpital de Saint-Sébastien, des conséquences d'un infarctus du myocarde[2].

BibliographieModifier

Jesús María Leizaola est un auteur de littérature basque et a écrit des études de poésie. Écrivain et conférencier en basque et en castillan sur les sujets les plus divers, a publié, en plus d'une collaboration assidue dans les journaux et magazines ( Euzkadi, Guipuzkoarra, Argia, Jour, Yakintza, Eusko-Enda, Euzko-Deia, Alderdi, Journal officiel , etc.) les travaux suivants:

  • Littérature basque , dans "Enciclopedia Hispano-Americana Espasa", Barcelone 1923;
  • La Frontière basque contre les Maures , deuxième édition, Bilbao 1937;
  • Contribution des Basques à la formation et à la science du droit , deuxième édition, Bilbao 1937;
  • Etudes sur la poésie basque , Buenos Aires, 1951;
  • La "Chronique" de la poésie populaire basque , Editorial Ekin, Buenos Aires, 1961;
  • Les Lignes générales de la formation de l'économie basque dans l'histoire jusqu'à maintenant , Venezuela 1962;
  • 1808-1814 dans la poésie populaire basque et d'autres études , éditer. Ekin, Buenos Aires, 1965;
  •  Romances basques et littérature préhistorique , éditer. Ekin, Buenos Aires, 1969;
  •  Événements de s. XX dans les poètes euskéricos , éditer. Ekin, Buenos Aires, 1974;
  • Chroniques et romances dans la poésie euskérica , dans le volume de la Littérature V de B. Estornés Lasa de l '"Encyclopédie générale illustrée du Pays basque", San Sebastián, 1981;
  • La marine civile basque aux XIIIe, XIVe et XVe siècles. Première partie, s. XIII . Editer Sendoa, San Sebastián, 1984.

RéférencesModifier

  1. (es) Javier Angulo, « Leizaola traspasa la legitimidad histórica a Garaikoetxea », El País,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (es) « El ex lendakari Jesús María de Leizaola falleció ayer », La Vanguardia,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier