Ouvrir le menu principal
Jerry Pournelle
Description de cette image, également commentée ci-après
Jerry Pournelle en 2005
Nom de naissance Jeremia Eugene Pournelle
Alias
Wade Curtis
Naissance
Shreveport, Louisiane, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 84 ans)
Los Angeles, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • The CoDominium
  • Falkenberg's Legion
  • Man-Kzin Wars (Univers connu)

Jeremia Eugene Pournelle, dit Jerry Pournelle, né le à Shreveport en Louisiane et mort le à Los Angeles en Californie[1], est un politologue, journaliste et écrivain américain de science-fiction et de survivalisme.

Il collabore également au magazine Byte pendant de nombreuses années.

BiographieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Jerry Pournelle est né à Shreveport (États-Unis). Il sert dans l'Armée de terre des États-Unis, pendant la guerre de Corée, en tant que lieutenant d'artillerie.

Après son service militaire, il suit des études en psychologie, statistiques, ingénierie et science politique. Il obtient deux doctorats dans ces différentes matières.

Il s'engage ensuite dans la vie publique et politique, tout d'abord comme assistant du directeur de la recherche de Los Angeles et comme responsable de campagne pour les élections au Congrès des États-Unis de Barry Goldwater Jr. et de Sam Yorty.

Il a notamment écrit la partie du discours sur l'état de l'Union de Ronald Reagan en 1983 concernant l'Initiative de défense stratégique. Enfin, il a écrit (en collaboration avec Russell Kirk et Stefan T. Possony) de nombreuses études dans le domaine aéronautique.

Pournelle commence à écrire des romans sous le nom de Wade Curtis à partir de 1965. Il publie ensuite une dizaine de romans sous son nom, et il commence une longue collaboration qui dure depuis les années 1970 avec Larry Niven.

Il est président de la Science Fiction and Fantasy Writers of America de 1973 à 1974.

Activités journalistiquesModifier

Jerry Pournelle a tenu pendant de nombreuses années une chronique appelée Chaos Manor dans la version papier, puis dans la version Web du magazine Byte. Dans cette tribune, il décrit principalement ses expériences personnelles de configuration informatique, tant logicielles que matérielles.

À partir de 1998, Pournelle tient un blog quotidien qui est en fait un site web complet organisé sous forme de vues quotidiennes. Et à partir de 2003, il contribue au magazine de programmation Dr. Dobb's Journal (en).

Diagramme de PournelleModifier

Pournelle est également connu pour avoir développé en 1962 un diagramme qui porte son nom. Ce graphe permet de représenter, sur 2 dimensions, différentes idéologies politiques tout comme le diagramme de Nolan. Il représente, en abscisse, le degré d'étatisme et en ordonnée le degré de rationalisme.
Dans ce diagramme, les différents courants politiques sont disposés ainsi :

Peu de contrôle étatique - Haut rationalisme :
libertarianisme
Haut contrôle de l'État - Haut rationalisme :
socialisme, communisme
Peu de contrôle étatique - Peu de rationalisme :
anarchisme
Haut contrôle de l'État - Peu de rationalisme :
fascisme


La loi de fer de la bureaucratieModifier

Une citation parmi les plus célèbres de Pournelle est connue sous le nom Iron Law of Bureaucracy:

« Dans n'importe quel système bureaucratique, les gens qui servent la bureaucratie elle même prennent inévitablement le contrôle du système, tandis que ceux qui servent le but initial que l'organisation était censé accomplir ont de moins en moins d'influence, parfois jusqu'à leur élimination complète.[2] »

Il a par la suite reformulé ce principe de la manière suivante :

« ...dans une organisation bureaucratique on trouve deux types d'acteurs : ceux qui travaillent à progresser dans le but réel de l'organisation, et ceux qui travaillent à faire progresser l'organisation elle-même. Par exemple : dans le milieu éducatif, on trouve d'un côté des enseignants qui travaillent et se sacrifient pour éduquer des enfants, et de l'autre côté des syndicalistes qui travaillent à protéger tous les enseignants y compris les plus incompétents. La loi de fer dit que dans tous les cas, le deuxième type d'acteur finira toujours par prendre le contrôle de l'organisation[3] »

ŒuvresModifier

RomansModifier

  • The Endless Frontier (1979)
  • The Burning Tower (2005)

Romans en collaboration avec Larry NivenModifier

  • (en) Larry Niven et Jerry Pournelle, Inferno, New York, Orb, (1re éd. 1976) (ISBN 9780765316769)
  • (en) Larry Niven et Jerry Pournelle, Lucifer's hammer, New York, Fawcett Crest, (1re éd. 1977) (ISBN 9780449208137)
  • (en) Larry Niven et Jerry Pournelle, Footfall, New York, Ballantine Books, (ISBN 9780345323446)
  • Man-Kzin Wars II (1989) avec S. M. Stirling
  • Man-Kzin Wars III (1990) avec S. M. Stirling
  • Man-Kzin Wars V (1992) avec S. M. Stirling
  • Fallen Angels (1991, également avec Michael F. Flynn)

Série « CoDominium »Modifier

  • A Spaceship for the King (1973, également publié sous le nom King David's Spaceship)
  • The Mote In God's Eye (1974, avec Larry Niven, publié en français sous le nom La Poussière dans l'œil de Dieu en 1981)
  • West of Honor (1976)
  • The Mercenary (1977)
  • The Gripping Hand (1991, avec Larry Niven)

Série « Heorot » avec Larry Niven et Steven BarnesModifier

  • The Legacy of Heorot (1987)
  • Beowulf's Children (1995, publié sous le nom The Dragons of Heorot en Grande-Bretagne)

Série « Falkenberg's Legion » avec Stephen Michael StirlingModifier

  • Prince of Mercenaries (1989)
  • Falkenberg's Legion (1990)
  • Prince of Sparta (1993)
  • Go Tell the Spartans (1991)

Série « Janissaries » avec Roland J. GreenModifier

  • Janissaries
  • Janissaries: Clan and Crown
  • Janissaries III: Storms of Victory

Autres publicationsModifier

  • Stability and national security (Air Force Directorate of Doctrines, Concepts and Objectives) (1968)
  • (en) Stefan Possony, Francis X. Kane et Jerry Pournelle, The strategy of technology; winning the decisive war, Cambridge, Mass, University Press of Cambridge, (ISBN 0-8424-0015-X, lire en ligne)
  • A Step Farther Out (1981)
  • The users guide to small computers (1984)
  • Mutually Assured Survival (1984)
  • Adventures in Microland (1985)
  • Guide to Disc Operating System and Easy Computing (1989)
  • (en) Jerry Pournelle et Michael Banks, Pournelle's PC communications bible : the ultimate guide to productivity with a modem, Redmond, Wash, Microsoft Press, , 650 p. (ISBN 9781556153938)
  • Jerry Pournelle's Guide to DOS and Easy Computing: DOS over Easy (1992)
  • Jerry Pournelle's Windows With an Attitude (1995)
  • PC Hardware: The Definitive Guide (2003) avec Bob Thompson
  • 1001 Computer Words You Need to Know (2004)

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « In Memoriam: Jerry Pournelle », sur sfwa.org/2017, 8 septembre 2017
  2. « Current Chaos Manor mail », Jerrypournelle.com (consulté le 31 août 2017)
  3. « The Iron law of Bureaucracy », Jerrypournelle.com, (consulté le 31 août 2017)

Liens externesModifier