Jenson Salvart

architecte français

Jenson Salvart
Présentation
Activités Maitre d'œuvre
Œuvre
Réalisations Cathédrale Notre-Dame de Rouen
le Vieux Palais

Jenson Salvart est un maître-d'œuvre français.

BiographieModifier

Probablement pas originaire de Normandie, il est réputé pour son travail. Il fait son apprentissage sous Jean de Bayeux, maître-d'œuvre de la cathédrale de Rouen. En mars 1398, Jenson Salvart lui succède. Il poursuit le travail sur la façade occidentale avec la réalisation d'une série d’arcatures remplies de statues. Il remplace également les fenêtres hautes de la cathédrale afin d’y apporter davantage de lumière. Il réalise aussi la librairie des chanoines, complètement reprise plus tard par Guillaume Pontifs.

En 1410, il devient responsable des travaux menés au château de Tancarville. Après la prise d'Harfleur par les Anglais, il est chargé en 1417 de créer une défense pour le port d'Honfleur[1]. En 1419, Henri V, roi d'Angleterre, lui confie la construction d'un nouveau château royal à Rouen. À une date inconnue, il devient maître-d'œuvre de la ville de Rouen[2].

En 1427, impliqué dans la conjuration de Ricart Mittes avec Alexandre de Berneval, il est envoyé en prison. Condamné à mort puis gracié juste avant son exécution, il perd la totalité de ses biens dont sa maison, dans la paroisse Saint-Lô[2].

Notes et référencesModifier

  1. Philippe Lardin, « L'utilisation du bois au château de Tancarville (Seine-Maritime) au cours du XVe siècle » dans Le bois dans le château de pierre au Moyen Âge, Colloque de Lons-le-Saunier, Presses universitaires Franc-comtoises, 1997, p.142-143.
  2. a et b Philippe Lardin, « Des hommes de terrain : les maîtres des œuvres du roi » dans Les serviteurs de l'État au Moyen Âge, Congrès de la Société des Historiens Médiévistes de l'Enseignement Supérieur Public, Publication de la Sorbonne, 1998, p.148, 159, 166.