Jenny Randerson

femme politique

Jennifer Elizabeth Randerson, baronne Randerson (née le ) est une femme politique libérale démocrate galloise, membre de la Chambre des lords [1]. Elle est ministre subalterne au bureau du Pays de Galles au sein de la coalition Cameron-Clegg. Avant sa pairie, elle est membre de l'Assemblée galloise pour Cardiff Central de 1999 à 2011 et sert dans le gouvernement travailliste gallois - Libéraux-démocrates gallois de 2000 à 2003 [2].

Jenny Randerson
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre de la Chambre des lords
depuis le
Membre de la IIIe législature du pays de Galles (d)
IIIe législature du pays de Galles
Cardiff Central
-
Membre de la IIe législature du pays de Galles (d)
IIe législature du pays de Galles
Cardiff Central
-
Vice-premier ministre du pays de Galles
-
Ministre de la Culture (d)
-
Membre de la Ire législature du pays de Galles (d)
Ire législature du pays de Galles
Cardiff Central
-
Conseillère municipale
Bureau pour le pays de Galles
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Partis politiques

Elle est une ancienne conseillère de Cardiff pour Cyncoed. En 2019, elle est nommée chancelière de l'Université de Cardiff.

JeunesseModifier

Randerson fait ses études au Bedford College, Université de Londres, et obtient un BSc en Physiologie et Biochimie, en 1983, [3]. Elle est conseillère à Cardiff de 1983 à 2000 et chargée de cours au Cardiff Tertiary College. Elle dirige l'opposition officielle au Conseil à Cardiff pendant quatre ans. Elle présente "Creative Future", une stratégie culturelle pour le Pays de Galles et "Iaith Pawb", une stratégie pour la diffusion de la langue galloise [4].

Assemblée nationale du Pays de GallesModifier

Randerson est élue membre de l'Assemblée galloise pour Cardiff Central aux élections de l'Assemblée de 1999 en battant le candidat travailliste Mark Drakeford. Elle est ministre de la Culture, des Sports et de la Langue galloise au sein du gouvernement du partenariat libéral-démocrate / Travailliste de 2000 à 2003. Elle est vice-première ministre galloise par intérim du 6 juillet 2001 au 13 juin 2002. Elle est chargée de la Santé et services sociaux; Porte-parole de l'égalité des chances et des finances pour les libéraux démocrates gallois lors de la deuxième assemblée. Elle préside les commissions des travaux de l'Assemblée et du Règlement pendant la deuxième Assemblée.

Randerson se présente pour le leadership des libéraux démocrates gallois en 2008, mais est battue par Kirsty Williams qui gagne avec 60% contre 40% à Jenny sur le vote de tous les membres. Lors de la troisième Assemblée, Jenny Randerson est la porte-parole des libéraux démocrates sur l'éducation, les transports et l'économie. Elle ne se représente pas aux élections de l'Assemblée de 2011, Nigel Howells - son successeur libéral-démocrate, ayant été battu de justesse par Jenny Rathbone.

Chambre des lordsModifier

Le 27 janvier 2011, elle est créée pair à vie en tant que baronne Randerson, de Roath Park dans la ville de Cardiff et est présentée à la Chambre des lords le 31 janvier 2011 [5] et siège sur les bancs libéraux démocrates. Le 4 septembre 2012, elle est nommée sous-secrétaire d'État parlementaire au bureau du Pays de Galles [6].

La baronne Randerson est la première femme libérale démocrate galloise à occuper un poste ministériel à Westminster et la première libérale galloise à occuper un poste ministériel depuis Gwilym Lloyd George en 1945.

RéférencesModifier

  1. Notice of life peerage for Jenny Randerson, number10.gov.uk; accessed 20 March 2014.
  2. Profile, BBC.co.uk; accessed 20 March 2014.
  3. Royal Holloway College, Higher Magazine No.17, autumn 2012, accessed 24 November 2012
  4. Jenny Randerson official website; accessed 20 March 2014.
  5. House of Lords Business, Monday 31 January 2011; accessed 20 March 2014.
  6. « Wales Office: Lib Dem Baroness Randerson made minister », BBC News,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier