Ouvrir le menu principal

Jeannot Ahoussou-Kouadio
Illustration.
Fonctions
President du Sénat de Côte d'Ivoire
En fonction depuis le
(1 an, 6 mois et 16 jours)
Élection
Prédécesseur Poste créé
Premier ministre de Côte d'Ivoire

(8 mois et 1 jour)
Président Alassane Ouattara
Gouvernement Ahoussou-Kouadio
Prédécesseur Guillaume Soro
Successeur Daniel Kablan Duncan
Garde des Sceaux, ministre ivoirien de la Justice

(1 an, 7 mois et 10 jours)
Premier ministre Guillaume Soro
Lui-même
Gouvernement Soro III et IV
Kouadio-Ahoussou
Prédécesseur Mamadou Koné
Successeur Mamadou Gnénéma Coulibaly
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Raviart (Côte d'Ivoire, Afrique-Occidentale française)
Nationalité ivoirienne
Parti politique RHDP
Diplômé de Université d’Abidjan
Institut d'administration des entreprises de Rennes
Profession Juriste

Jeannot Ahoussou-Kouadio
Premiers ministres de Côte d'Ivoire

Jeannot Ahoussou-Kouadio, né le à Raviart, est un homme d'État ivoirien, Premier ministre du au [1], il nomme son gouvernement le jour-même[2] et conserve le portefeuille de la Justice qu'il détient depuis le 5 décembre 2010. Le président Alassane Ouattara dissout le gouvernement Kouadio-Ahoussou le [3],[4].

Il est élu président du Sénat le 5 avril 2018 et est le premier à occuper ce poste[5].

BiographieModifier

Ahoussou-Kouadio est né à Raviart, dans la sous-préfecture de Tie-N'Diekro. Avocat d'affaires de profession, il est membre de longue date du PDCI-RDA et a occupé divers postes au sein du parti. Il a été nommé membre du Conseil économique et social de la Côte d'Ivoire en 1999 et élu à l'Assemblée nationale de la Côte d'Ivoire lors des élections législatives de décembre 2000, représentant les circonscriptions de Didievi et de Tie-N'Diekro. Lors du 11e congrès du PDCI-RDA tenu en 2002, il a été nommé secrétaire général adjoint aux affaires juridiques.

Sous la présidence de Laurent Gbagbo, M. Ahoussou-Kouadio a été nommé ministre de l'Industrie et de la Promotion du secteur privé le 5 août 2002, au sein d'un gouvernement d'union nationale. Il est resté à ce poste jusqu'en décembre 2005. Il était le directeur de la campagne de Bédié au premier tour de l'élection présidentielle d'octobre-novembre 2010; Après que Bédié se soit classé troisième et ait apporté son soutien à Alassane Ouattara, Ahoussou-Kouadio a été directeur adjoint de la campagne de Ouattara pour le second tour. Gbagbo et Ouattara ont tous deux remporté la victoire au deuxième tour. Ouattara s'est proclamé président et a nommé M. Ahoussou-Kouadio au poste de ministre d'État à la Justice et aux Droits de l'Homme le 5 décembre 2010.

Ahoussou-Kouadio a été nommé Premier ministre par le président Ouattara le 13 mars 2012, conformément à la promesse de Ouattara de nommer un membre du parti de Bédié au poste de Premier ministre. En tant que Premier ministre, il a conservé le portefeuille de la justice. Cependant, il est resté en fonction moins d'un an. Le 21 novembre 2012, le président Ouattara a nommé le ministre des Affaires étrangères, Daniel Kablan Duncan, également membre du PDCI, en remplacement de M. Ahoussou-Kouadio. Ahoussou-Kouadio a par la suite été nommé ministre d'État à la présidence le 9 janvier 2013.

Ahoussou-Kouadio est président du conseil régional de Bélier depuis 2013. Au sein du gouvernement nommé le 12 janvier 2016, il a occupé le poste de ministre d'État à la présidence du dialogue politique et des relations avec les institutions. On s'attend à ce qu'il devienne le premier président du Sénat le 10 avril 2018.

Notes et référencesModifier

  1. Côte d'Ivoire : le nouveau PM nommé, Le Figaro, 13 mars 2012.
  2. Nouveau gouvernement en Côte d'Ivoire, Le Figaro, 13 mars 2012.
  3. Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara dissout le gouvernement, Jeune Afrique, 14 novembre 2012.
  4. Côte d'Ivoire : Ouattara veut un gouvernement à sa main, Le Figaro, 15 novembre 2012.
  5. « Côte d’Ivoire : Jeannot Ahoussou-Kouadio, premier président du Sénat ivoirien – JeuneAfrique.com », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne, consulté le 28 mai 2018)

Lien externeModifier