Ouvrir le menu principal

Jeanne d'Arc (1930)

croiseur-école de la Marine française

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir Jeanne d'Arc (navire).

Jeanne d'Arc
Image illustrative de l’article Jeanne d'Arc (1930)
Silhouette du croiseur école Jeanne d'Arc (état d'origine)
Type Croiseur école
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Chantier naval Saint-Nazaire
Quille posée Septembre 1928
Lancement 1930
Armé Octobre 1931
Statut Retirée du service en 1964
Équipage
Équipage 28 officiers

120 officiers mariniers
424 quartiers-maîtres et marins
156 officiers élèves

Caractéristiques techniques
Longueur 170 m
Maître-bau 17,70 m
Tirant d'eau 6,30 m
Déplacement 6 500 tonnes
Propulsion Turb. parsons à engr. 4 chaudières Penhoët
Puissance 32 500 ch
Vitesse 25 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 4 tourelles doubles de 155 mm

4 pièces simples AA de 75 mm
11 pièces AA de 37 mm
12 mitrailleuses AA de 13,2 mm
2 tubes lance-torpilles de 550 mm

Rayon d'action 5 000 nautiques à 14,5 nd
Aéronefs 2 avions de reconnaissance CAMS - Pas de catapulte.
Carrière
Port d'attache Toulon

La Jeanne d'Arc est un croiseur école de la Marine française. Elle a été en service de 1931 à 1964, participant aux blocus et combats de la Seconde Guerre mondiale.

Sommaire

HistoireModifier

ConstructionModifier

La construction de la Jeanne d'Arc commence à Saint-Nazaire en 1928 et elle s'achève seulement 2 ans après. Les plans sont de l'ingénieur du Génie maritime Antoine. Cette unité est conçue pour être à la fois un navire-école et un bâtiment de guerre opérationnel.

Première croisièreModifier

En octobre 1931, la « Jeanne » comme on l'appelle familièrement, appareille pour sa première croisière d'application sous le commandement du capitaine de vaisseau André Marquis. Elle entame alors une tournée dans les pays d'Amérique du Sud afin d'augmenter l'influence de la France. Le croiseur école visite ensuite certains pays de la mer Noire en 1932[1].

Seconde Guerre mondialeModifier

Durant la Seconde Guerre mondiale, la Jeanne d'Arc est affectée à la Division de l'Atlantique Ouest, prenant part au blocus visant les cargos allemands présents dans les ports neutres. À la fin du mois de mai 1940, accompagnée du croiseur Émile Bertin, elle appareille de Brest et fait route vers le Canada, escortant un cargo transportant une partie de l'or de la Banque de France, sous le commandement du contre-amiral Rouyer. Après avoir rejoint le porte-avions Béarn dans l'Atlantique, la force navale rallie Halifax saine et sauve[2]. La Jeanne d'Arc rejoint ensuite les Antilles françaises, et reste à quai en Martinique jusqu'en juillet 1943.

Elle rejoint alors l'Armée française de la Libération et est modernisée en Afrique du Nord (débarquement des installations aéronautiques remplacées par des radars, équipement d'un sonar et renforcement de son artillerie aérienne par 20 canons de 20 mm Oerlikon Mk 4 et 6 canons de 40 mm Bofors Mk 1/2 à la place des 11 canons de 37 mm et des 12 mitrailleuses de 13,2 mm d'origine française). En décembre, elle prend part aux opérations en Corse et au débarquement en Provence. Elle sera citée à l'ordre de la Nation pour les services rendus durant la guerre.

Après-guerreModifier

Après la guerre, elle reprend son activité de navire-école, comptant vingt-sept croisières autour du monde à son actif. En 1953, la Jeanne d'Arc est le lieu de tournage du film Le Grand Pavois de Jack Pinoteau avec Jean Chevrier et Marc Cassot. En 1964, elle est retirée définitivement du service, remplacée par le porte-hélicoptères La Résolue qui prendra à son tour le nom de Jeanne d'Arc quand le croiseur-école sera désarmé.

Liste des commandantsModifier

La Jeanne d'Arc aura compté 20 commandants, de 1930 à 1964[3].

Nom Date de prise de commandement
1 Capitaine de vaisseau Marquis ...Juin 1930
2 Capitaine de vaisseau Donval 1er août 1933
3 Capitaine de vaisseau Latham 1er septembre 1935
4 Capitaine de vaisseau Auphan 1er septembre 1937
5 Capitaine de vaisseau Rouyer 5 mai 1939
6 Capitaine de vaisseau Vidil ...juillet 1942
7 Capitaine de vaisseau Delpeuch ...juin 1943
8 Capitaine de vaisseau Hourcade ...août 1944
9 Capitaine de vaisseau Fatou ...avril 1946
10 Capitaine de vaisseau Cabanier 3 octobre 1947
11 Capitaine de vaisseau Beaussant 2 octobre 1948
12 Capitaine de vaisseau de Toulouse-Lautrec 2 septembre 1950
13 Capitaine de vaisseau Amman 29 septembre 1951
14 Capitaine de vaisseau Béret 20 août 1952
15 Capitaine de vaisseau Quérangal des Essarts 21 août 1954
16 Capitaine de vaisseau Burin des Roziers 20 août 1955
17 Capitaine de vaisseau Dartigues 17 juillet 1957
18 Capitaine de vaisseau de Bazelaire 18 juillet 1959
19 Capitaine de vaisseau Storelli 20 juillet 1961
20 Capitaine de vaisseau Postec 2 août 1963

RéférencesModifier

  1. (ru) Choni Chonev, Les bateaux, vol. 5, Sofia, , p. 152
  2. (en) Alfred Draper, Operation Fish The Race to Save Europe's Wealth 1939-1945, Londres, Cassell, (ISBN 0304300683), p. 174-178
  3. Net-Marine - Croiseur-école Jeanne d'Arc 1930

BibliographieModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :