Jean de Bourbon (1528-1557)

Jean de Bourbon, comte de Soissons et d'Enghien ( - ) était un prince du sang de la maison de Bourbon-Vendôme, une branche cadette de la maison de Bourbon.

Jean de Bourbon
Image illustrative de l’article Jean de Bourbon (1528-1557)
Jean de Bourbon, comte de Soissons.
Portrait anonyme, XVIe siècle, musée de l'Histoire de France (Versailles).

Titre comte de Soissons
(1547-1557)
Prédécesseur Marie de Luxembourg
Successeur Louis Ier de Bourbon-Condé
Biographie
Dynastie Maison de Bourbon-Vendôme
Naissance
La Fère
Décès (à 29 ans)
Saint-Quentin
Père Charles IV de Bourbon
Mère Françoise d'Alençon
Conjoint Marie II de Saint-Pol

BiographieModifier

Jean naît à La Fère en 1528, onzième des treize enfants de Charles, duc de Vendôme et de son épouse Françoise d'Alençon [1].

En 1546, il devient comte d'Enghien après la mort accidentelle de son frère aîné François[2].

En 1547, il reçoit l'ordre de Saint-Michel.

En 1551, lors de l'intervention du roi Henri II durant la guerre de Parme, Jean est envoyé avec son frère Louis Ier de Bourbon-Condé au Piémont, en renfort de l'armée française[3].

Le , il épouse sa cousine Marie II de Saint-Pol[4], la fille de François Ier de Saint-Pol (qui était le frère cadet du père de Jean, Charles). Son mariage avec Marie n'a produit aucun enfant.

Le 10 août 1557, durant la onzième guerre d'Italie, Jean est tué lors de la bataille de Saint-Quentin [5]. Son cœur est déposé à Gaillon, peu après.

Portraits peintsModifier

 
Jean, comte de Soissons. Portrait de la « galerie des illustres » du château de Beauregard, XVIIe siècle.
 
Jean de Bourbon-Vendôme ?, vers 1550, par Corneille de Lyon, au Musée du Louvre.

AscendanceModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Potter 1995, p. 380.
  2. Williams 1912, p. 2.
  3. Baumgartner 1988, p. 144.
  4. Poignant 1966, p. 247.
  5. Baumgartner 1988, p. 195.

SourcesModifier

  • Frederic J. Baumgartner, Henry II, King of France 1547-1559, Duke University Press,
  • David Potter, A History of France, 1460–1560: The Emergence of a Nation State, Macmillan,
  • Hugh Noel Williams, The Love-affairs of the Condés: (1530-1740), Charles Scribner's Sons, (lire en ligne)