Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Jean XX est un nom de pape qui n'apparaît pas dans la liste des papes.

Sommaire

HistoireModifier

Dans l'Annuario pontificio, la liste officielle des papes selon le Vatican, le pape Jean XX n'apparaît pas[1] : ni en tant que pape ni comme antipape. Pourtant, un tel pape aurait dû, en toute logique, régner entre Jean XIX (pape de 1024 à 1032) et Jean XXI (pape en 1276 et 1277), ou alors ce dernier aurait dû se voir attribuer le numéro de règne XX.

L'absence de Jean XX, de la liste des papes, s'explique par une erreur de comptage des précédents papes Jean. Au XIIe siècle, s'est développée une tradition erronée faisant succéder à Jean XIV (pape en 983-984) un deuxième pape Jean, ce qui a fait décaler la numérotation d'une unité, appuyée par le fait que Pedro Juliao Hispanus prit le nom de Jean XXI lors de son élection au trône pontifical en 1276[réf. souhaitée].

Il est toutefois cité comme antipape[2] : grâce à sa puissante famille, Benoît IX revint à Rome, mais, craignant de ne pouvoir se maintenir contre la haine populaire, il vendit le pontificat à l’antipape Jean XX qu’il couronna de ses mains, mais vraiment ce « Pape Jean » est Jean Gratien, élu Pape avec le nom de Grégoire VI[3].

Légendes et fantaisieModifier

Dans les milieux antipapistes et, notamment, au sein de l'Église anglicane, des interprétations légendaires et fantaisistes de ce décalage de numérotation sont données (cf. Legends surrounding the papacy (en)).

Dans Jurgen, A Comedy of Justice (en), un ouvrage de fantasy de James Branch Cabell, le protagoniste, informé de cette omission, prétend être le pape Jean XX afin d'accéder au paradis, arguant notamment que personne ne vient le contredire en réclamant ce titre.

RéférencesModifier

  1. « Pontifes », sur w2.vatican.va (consulté le 20 janvier 2017).
  2. Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle, vol. 2 : B, [détail des éditions] (lire en ligne), « Benoît IX », p. 546.
  3. (it) Ludovico Agnello Anastasio, Istoria Degli Antipapi, Stamperia Muziana, (lire en ligne), p. 197.
  • Histoire des Papes depuis Saint Pierre jusqu'à Grégoire XVI (Volume 1) par Mathieu-Richard-Auguste Henrion

Articles internesModifier