Ouvrir le menu principal

Jean Vilnet

prélat catholique

Jean Vilnet
Image illustrative de l’article Jean Vilnet
Biographie
Naissance
Chaumont (France)
Ordination sacerdotale
Décès (à 90 ans)
Saint-Dié-des-Vosges
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Alfred Atton
Dernier titre ou fonction Évêque émérite de Lille
Évêque de Lille
Évêque de Saint-Dié
Autres fonctions
Fonction religieuse
Président de la Conférence des évêques de France (1981-1987)

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean Vilnet, né le à Chaumont dans la Haute-Marne et mort le est un évêque français, évêque de Saint-Dié de 1964 à 1983 puis de Lille de 1983 à 1998 et président de la Conférence épiscopale française de 1981 à 1987.

BiographieModifier

Jean Vilnet est le fils de Georges Vilnet (Troyes, 1892 - Épinal, 1974), chef de division de préfecture à Chaumont, et de Andréa Lévêque (Chaumont, 1892 - Épinal, 1971). La famille est catholique pratiquante.[1]

FormationModifier

Jean Vilnet effectue sa scolarité à l'école primaire annexe de l'école normale d'instituteurs de Chaumont puis au lycée de Chaumont. Après être entré au Grand séminaire de Langres, il poursuit ses études à Paris où il obtient un doctorat en théologie à l'Institut catholique de Paris et le diplôme de l'École pratique des hautes études. Il part ensuite à Rome où il obtient un nouveau doctorat en sciences bibliques. Il complète sa formation à la faculté de théologie de Lyon où il obtient en 1949 une licence en droit canonique.

Principaux ministèresModifier

Il est ordonné prêtre le pour le diocèse de Langres. En parallèle de ses études romaines, il est chapelain de la paroisse Saint-Louis-des-Français de 1946 à 1949. De retour en France, il se consacre à l'enseignement, comme professeur de théologie à l'école de théologie de Langres de 1949 à 1957, puis comme professeur de théologie à l'école supérieure de théologie de Châlons-sur-Marne de 1957 à 1964.

Nommé évêque de Saint-Dié le par le pape Paul VI, il est consacré le 13 décembre de la même année et participe à ce titre au concile Vatican II. Il est ensuite nommé évêque de Lille par le pape Jean-Paul II le , fonction qu'il occupe jusqu'au , date à laquelle il se retire pour raison d'âge. Il réside alors à Nancy puis à Saint-Dié.

Après en avoir été le vice-président de 1978 à 1981, Jean Vilnet préside la Conférence épiscopale de France de 1981 à 1987. Durant cette période il intervient notamment dans le débat sur l'enseignement catholique (dans le cadre du projet de loi Savary en 1984) et rencontre à ce sujet le président de la République François Mitterrand[1]. Il doit aussi réagir aux premières fécondations in vitro à l'hôpital Saint-Philibert dépendant de l'Institut catholique de Lille (1986)[réf. nécessaire]. Il préside ensuite, toujours au sein de la Conférence des évêques de France, la commission pour l'unité des Chrétiens de 1987 à 1993.

Dès janvier 1996, il appartient au « Groupe de Saint-Gall »[2]. Il est par ailleurs président de la Fondation Jean Rodhain de 1998 à 2008.

Il meurt le 23 janvier 2013[3]. La célébration de ses obsèques a lieu le samedi 26 janvier 2013 à la cathédrale de Saint-Dié où il est inhumé dans le caveau des évêques.

DistinctionModifier

Monseigneur Jean Vilnet est officier de la Légion d'honneur.

BibliographieModifier

  • La Bible dans Saint Jean de la Croix (thèse de doctorat)
  • Bible et mystique

Notes et référencesModifier

  1. a et b Marie-Thérèse Frank et Pierre Mignaval, « Monseigneur Jean Vilnet », dans Témoins et acteurs des politiques de l'éducation depuis la Libération, vol. 2 : Inventaire de soixante-six entretiens, Paris, Institut national de recherche pédagogique, , 209 p. (ISBN 2-7342-0672-2, lire en ligne), p. 177-178
  2. Jürgen Mettepenningen et Karim Schelkens, Godfried Danneels : Biographie, Anvers, Uitgeverij Polis, 2015 (ISBN 9789463100618), p. 462
  3. « Décès de Mgr Vilnet, ancien président de la Conférence des évêques de France », sur eglise.catholique.fr, (consulté le 26 juin 2019)

Voir aussiModifier