Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Veber.

Jean Veber (13 février 1864 à Paris 9e[1] - 28 novembre 1928 à Paris 17e) est un dessinateur de presse et peintre français.

Jean Veber, dénonce en 1901 dans l'Assiette au beurre, les « camps de reconcentration » du Transvaal.
L'Impudique Albion (1901)

Sommaire

BiographieModifier

Peintre de formation, il devient dessinateur quand son frère Pierre Veber le pousse à rejoindre son journal, Gil Blas. En 1897, son dessin montrant Otto von Bismarck comme un boucher de son peuple cause une polémique. Il travaille pour le journal L'Assiette au beurre[2]. Certains de ses dessins font scandale, comme ceux du numéro 26 daté de 1901, consacrés aux camps de reconcentration du Transvaal. Y sont dénoncées les atrocités des Britanniques en Afrique du Sud durant leur guerre contre les Boers. Ce qui suscite les foudres de la censure : Edward VII, dont le visage est situé par l'artiste sur les fesses de Britannia. Ces dessins témoignent de l'anglophobie qui règne alors en France[réf. nécessaire]. Ses caricatures sont aussi publiées dans Le Rire. Arrive la Première Guerre mondiale : âgé de cinquante ans, il s’engage volontairement. Intoxiqué par les gaz, il est démobilisé dans le courant de 1918.

ŒuvresModifier

Ses dessins des camps de reconcentration du Transvaal, malgré certaines outrances anglophobes, apparaissent comme des visions prophétiques de tous les grands crimes de masse du XXe siècle. Les dessins fantastiques et morbides de Jean Veber constituent certainement la part la plus saisissante de son œuvre. Bien avant les surréalistes et le développement de la science-fiction, et tout en prenant racine chez Goya, Daumier et les Hollandais, il explore un univers[Lequel ?] d'une puissance et d'une étrangeté incomparable au cœur de la condition humaine.

CaricaturesModifier

Portraits d'écrivainsModifier

BibliographieModifier

La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (avril 2017).
Découvrez comment la « wikifier ».

[réf. incomplète]

  • Marcus Osterwalders, Dictionnaire des illustrateurs, Ides et Calendes
  • Louis Panel, « Jean Veber, J’y étais » Revue historique des armées, 246 | 2007, Lire en ligne, mis en ligne le 25 juillet 2008. Consulté le 23 mars 2009.
  • Dico Solo (dictionnaire des dessinateurs de presse).
  • L'Œuvre lithographiée de Jean Veber. Illustrée de 100 planches hors-texte par Veber, Pierre ; Lacroix, Louis, Ed. originale, Paris, 1931

MuséesModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Acte de naissance n°271, du 15/2/1864, Paris 9e, Archives de Paris, réf:V4E1000
  2. Site assietteaubeurre.org
  3. Base Léonore [1]

Liens externesModifier