Jean V d'Oldenbourg

aristocrate allemand

Jean V est un prince de la maison d'Oldenbourg né en 1460 et mort le à Oldenbourg. Il règne sur le comté d'Oldenbourg de 1482 à sa mort.

Jean V d'Oldenbourg
Image dans Infobox.
Le comte Jean V et son épouse Anne d'Anhalt-Zerbst avec leurs armoiries respectives dans le Oldenburgisch Chronicon de Hermann Hamelmann (en).
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Mère
Adelheid von Tecklenburg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Anna of Anhalt-Zerbst (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

BiographieModifier

Jean V est le fils cadet du comte Gérard « le Belliqueux » et de son épouse Adélaïde de Tecklembourg. Son père est contraint d'abdiquer en faveur de Jean et de son frère aîné Adolphe en 1482. Tous deux règnent ensemble sur l'Oldenbourg, mais Jean se montre rapidement le plus compétent des deux, et il profite de la captivité de son frère, prisonnier chez les Frisons de 1483 à 1486, pour asseoir son autorité sur le comté. Il règne seul après la mort d'Adolphe, en 1500[1].

Jean V se consacre à la remise en ordre de l'Oldenbourg après les coûteuses guerres de son père. Sous son règne, environ 2 500 ha de terres sont colonisées dans la région d'Elsfleth. Il déjoue les ambitions des comtes de la Frise orientale en s'assurant le contrôle du Friesische Wehde (de) et de la région de Butjadingen, qui sont défendues par la forteresse d'Ovelgönne, fondée en 1514. Jean V possède ainsi les moyens financiers d'assurer sa domination sur les petits propriétaires terriens, ainsi que sur la bourgeoisie urbaine d'Oldenbourg, posant les bases de l'absolutisme dans son comté[2].

Mariage et descendanceModifier

En 1498, Jean V épouse la princesse Anne (morte en 1531), fille du prince Georges Ier d'Anhalt-Zerbst. Cinq enfants sont nés de cette union :

RéférencesModifier

  1. Schmidt 1992, p. 359.
  2. Schmidt 1992, p. 359-360.

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (de) Heinrich Schmidt, « Johann V. », dans Biographisches Handbuch zur Geshichte des Landes Oldenburg, Isensee Verlag, (ISBN 3-89442-135-5), p. 359-360.