Jean Le Marois (auteur)

auteur de romans et de pièces de théâtre et poète français

Le comte Jean Léonor Emmanuel Marie Le Marois est un auteur de romans et de pièces de théâtre, critique littéraire et poète lyrique français, né le à Lonrai (Orne) et décédé le à Deauville[1].

Jean Le Marois
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
DeauvilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jean Léonor Emmanuel Marie Le MaroisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Conflit
Distinction

BiographieModifier

Jean Le Marois est descendant direct du général Jean Le Marois (5e génération) et de la romancière Madame de Staël. Arrière petit-fils du député Jules Polydore Le Marois et petit-fils de Paul-Gabriel d'Haussonville, il est le fils du comte Jacques Le Marois, propriétaire de chevaux de courses, président de la Société des courses de Deauville et maire de Lonrai, qui donnera son nom au prix Jacques Le Marois.

Il épouse la fille de Nicolae Filipescu (en).

Il sert comme sous-lieutenant pilote aviateur en durant la Première Guerre mondiale.

Il a fondé le Théâtre Gramont[2].

ŒuvresModifier

PoésieModifier

  • Ode à un cheval de course, Darantière (1923);
  • Trois odes, Darantière (1923);
  • Les Célestes, Picart (1926);
  • Elégie secrète, Nrf (1943);
  • Les Chevaux du soleil, Imprimerie Nationale (1948);
  • La Couronne d'Apollon, Perret-Gentil (1967);
  • Les Stances de Mai, Éditions de la Revue moderne (1974);

Récits, contes et nouvellesModifier

  • Les Contes pour Lorette, Mourousy (1961);
  • Le Bal des escargots, Mourousy (1961);

RomanModifier

  • Les mémoires d'une ombre ou Alcibiade vivant, A. Bonne (1970);

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier