Jean II d'Oldenbourg

aristocrate allemand

Jean II (fl. 1272-1315) est un prince de la maison d'Oldenbourg. Il règne sur le comté d'Oldenbourg de 1285 à 1315.

Jean II d'Oldenbourg
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Mère
Hedwig von Oldenburg in Wildeshausen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Othon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Elisabeth von Braunschweig-Lüneburg (d)
Environ Hedwig von Diepholz (d) (environ depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Christian IV d'Oldenbourg
Christian IV Graf von Oldenburg (d)
Johann III Oldenburg, Count of Oldenburg (d)
Gisela Oldenburg (d)
Maurice d'Oldenbourg
Jean III d'Oldenbourg
Conrad Ier d'Oldenbourg
Richarda Oldenburg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Jean II est le fils du comte Christian III et de son épouse, Jutta de Bentheim.

L'abbaye de Rastede est sous son autorité. Il apparaît sous un jour négatif dans la Chronique de Rastede, qui le décrit délaissant son épouse et vivant avec une concubine dans le village de Rastede, « presque comme un paysan ». En 1290, il contribue à la fondation d'un cloître dominicain à Blankenburg (de).

Jean II lutte également contre les Stedinger.

Mariages et descendanceModifier

Jean II épouse en premières noces Élisabeth (morte avant 1298), la fille du duc Jean de Brunswick-Lunebourg. Ils ont deux enfants[1] :

Veuf, Jean II se remarie avec Hedwige, la fille du comte Conrad de Diepholz. Ils ont quatre enfants[1] :

  • Conrad Ier (mort en 1350), comte d'Oldenbourg ;
  • Maurice (mort en 1368), évêque de Brême ;
  • Agnès, épouse le comte Ludolphe III de Wunstorf et Roden ;
  • Gisèle (morte en 1343), épouse le comte Gérard II de Hoya.

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Medieval Lands: Oldenburg », sur Foundation for Medieval Genealogy (consulté le 30 septembre 2017).

BibliographieModifier

  • (de) Heinrich Schmidt, « Johann II. », dans Biographisches Handbuch zur Geshichte des Landes Oldenburg, Isensee Verlag, (ISBN 3-89442-135-5), p. 357-358.

Liens externesModifier