Ouvrir le menu principal

Jean Giraud (mathématicien)

mathématicien français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giraud.
Jean Giraud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Directeur
École normale supérieure de Lyon
-
Guy Aubert (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse

Jean Giraud, né le et mort le , est un mathématicien français.

BiographieModifier

Jean Giraud a passé en 1966 un doctorat de mathématiques à la faculté des sciences de Paris avec Alexander Grothendieck (cohomologie non abélienne de degré 2). Il a dirigé le département de mathématiques de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, puis a été le directeur de l'École normale supérieure de Lyon de 1995 à 2000.

Jean Giraud a étudié entre autres la théorie des catégories (il a donné les axiomes pour la théorie des topos de Grothendieck).

Giraud a appartenu au Conseil de la Société mathématique de France et a travaillé à la création de son magazine Astérisque. Il a été président de la section française de la Commission internationale sur l'enseignement des mathématiques (CIEM). En 1970, il a été conférencier invité au Congrès international des mathématiciens à Nice (Utilisation des catégories en géométrie algébrique).

ÉcritsModifier

  • « Méthode de la descente », in Mémoires de la Société mathématique de France, 1964
  • Cohomologie non abélienne, Springer, 1971
  • avec Grothendieck, Steven Kleiman, Michel Raynaud, Dix exposés sur la cohomologie des schémas, North Holland, Masson, 1968

Liens externesModifier