Jean François d'Assas de Lavit

amiral français

Jean François d'Assas de Lavit
Jean François d'Assas de Lavit
Le contre-amiral Jean François d'Assas

Surnom Chevalier d'Assas
Naissance
au Vigan, Languedoc
Décès (à 90 ans)
Origine Français
Arme Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Grade Contre-amiral
Distinctions Chevalier de Saint-Louis
Famille Famille d'Assas

Jean François d'Assas de Lavit, dit le « chevalier d'Assas[1] », né le au Vigan (province du Languedoc), décédé le , est un gentilhomme et officier de marine français des XVIIIe et XIXe siècles. Il termine sa carrière avec le grade de contre-amiral de France et pensionnaire héréditaire du Roy.

BiographieModifier

Issu de la famille d'Assas, une famille de la noblesse cévenole dont l'origine remonte au XIIIe siècle il est le neveu du chevalier d'Assas qui meurt héroïquement à la bataille de Kloster Kampen pendant la guerre de Sept Ans.

Page de la chambre du roi en 1772, garde de la Marine en 1775, il est doté d'une pension en 1777. Promu au grade d'enseigne de vaisseau en 1778, il participe la même année au combat d'Ouessant. Promu lieutenant de vaisseau en 1786, puis major des vaisseaux en 1791, il est fait chevalier de Saint-Louis le .

Il émigre en 1793 et passe en Russie avec le duc de Richelieu. Revenu en France, il se marie le au Vigan, Gard, avec Anne Françoise de Faventines de Montredon (1783-1821). Ils ont deux enfants: Louise-Charlotte-Gabrielle et Fulcrand.

Notes et référencesModifier

  1. À partir de son admission dans l'Ordre de Saint-Louis en 1792.[réf. nécessaire]

Sources et bibliographieModifier

  • Henry Jougla de Morénas, Raoul de Warren, Grand armorial de France, Volume 1, Frankelve, 1975, p. 252

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier