Jean Fortuné Boüin de Marigny

général français

Jean Fortuné Boüin de Marigny
Jean Fortuné Boüin de Marigny

Naissance
Châtellerault
Décès (à 27 ans)
Siège d'Angers (Maine-et-Loire)
Mort au combat
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau de la France République française
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1781-1793

Jean Fortuné Boüin de Marigny, né le à Châtellerault, tué le lors du siège d'Angers (Maine-et-Loire) est un général de la Révolution française.

BiographieModifier

Cousin de Benoit-Jean-Gabriel-Armand de Ruzé d'Effiat, Bouin de Marigny intégra l'école militaire de Vendôme en 1781 et devient sous-lieutenant à cheval au régiment de chasseurs des Cévennes, puis au régiment de chasseurs à cheval de Bretagne en 1788.

Capitaine en 1792, commandant la Légion des Francs formée par lui au siège de Mayence, chef d'escadron en 1793, il fait des sorties le 7, 17 et , pénètre dans Marienborn dans la nuit du 30 au , et l'évacue. Il attaque Bretzenheim le , défait les chevau-légers du régiment saxon de Courlande le et attaque le village de Sainte-Croix le lendemain. Il tente de reprendre la redoute de Weisenau prise la veille par les Prussiens le et est nommé chef de brigade le lendemain.

Le , il essaie en vain de reprendre la flèche de Zahlbach, puis passe en Vendée après la chute de Mayence. Chargé du commandement des troupes de Nantes à Paimbœuf le , il est promu général de brigade et commandant de l'infanterie légère de la division Kléber le .

Il est tué d'un boulet de canon à Durtal lors du siège d'Angers.

Au siège d'Angers, il capture le général vendéen Richard. Marigny, reconnaissant le courage de son adversaire, décide de le faire libérer sur le champ. En reconnaissance de cet acte, les Vendéens rendent la liberté à deux de leurs prisonniers et lui font parvenir leurs remerciements. Dans ses mémoires, la marquise de La Rochejaquelein fait part du regret qu'ils ont eu en apprenant la mort de Marigny.

SourcesModifier

  • Georges Six, Dictionnaire biographique des Généraux et Amiraux Français de la Révolution et de l'Empire, 1934