Jean Egger

peintre autrichien
Jean Egger
Jean Egger - Porträt eines Jünglings (Selbstporträt) 1927.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 37 ans)
KlagenfurtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Hans Egger connu sous le nom de Jean Egger, né le à Hüttenberg et mort à Klagenfurt le , est un peintre autrichien.

BiographieModifier

Il étudie entre 1918 et 1922 à l'Académie des beaux-arts de Munich où il est élève de Heinrich von Zügel et Carl Johann Becker-Gundahl (de)[1]. Il voyage ensuite en Italie, en Hollande et en Scandinavie où il rencontre Oda et Christian Krohg et Edvard Munch[2].

Il arrive en France en 1924 et francise alors son prénom. Il devient un proche de Le Corbusier[3], Chaim Soutine, Moise Kisling, Leopold Zborowski, Beatrice Hastings et Paul Clemenceau, le frère de Georges Clemenceau. Il expose au Salon des Tuileries de 1929 un Nu et une Tête[4].

A l'été 1930, avec sa compagne Signe Wallin[5],[6], il se rend en Suède où il peint une série de paysages qu'il présente ensuite au Salon d'automne[7].

Malade des poumons, il s'installe à Pollença sur l'île de Majorque[8] pour se soigner mais lors d'un passage à Klagenfurt, il y meurt de la tuberculose le 16 octobre 1934[9].

GalerieModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Erwin Ringel, Franz Witzeling, Die Kärntner Seele: mit Darstellungen aus Literatur und bildender Kunst, Hermagoras, 1988, p. 209
  2. Österreichische Galerie, Belvedere, Vienna, Österreichische Galerie, Prestel, 1996, p. 159
  3. Vienne 1900: Klimt, Schiele, Moser, Kokoschka : Galeries nationales du Grand Palais, Paris, 3 octobre 2005-23 janvier 2006, Réunion des musées nationaux, 2005, p. 64
  4. René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 457
  5. Parnass, C. & E. Grosser, 1995, p. 61
  6. Agnes Husslein-Arco, Matthias Boeckl, Eremiten-Kosmopoliten: moderne Malerei in Kärnten 1900-1955, Museum Moderner Kunst Kärnten, 2004, p. 126
  7. Los Angeles Museum Art News Bulletin, Los Angeles County Museum, 1931, p. 32
  8. Werner Hofmann, Modern Painting in Austria, Kunstverlag Wolfrum, 1965, p. 114
  9. Agnes Husslein-Arco, Matthias Boeckl, Eremiten-Kosmopoliten: moderne Malerei in Kärnten 1900-1955, Museum Moderner Kunst Kärnten, 2004, p. 149

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :