Jean Dupuy (rugby à XV)

joueur français de rugby à XV
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Dupuy.
Jean Dupuy

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Jean-Vincent Dupuy
Naissance
à Vic-en-Bigorre (France)
Décès (à 76 ans)
à Vic-en-Bigorre (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Surnom Pipiou, Jojo, Le phénomène,
L'indestructible
Poste Ailier, centre
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1953-1969
1969-0?
Stadoceste tarbais
US Vic-en-Bigorre
? (?)
? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1956-1964Drapeau : France France40 (57)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Jean-Vincent Dupuy, dit Pipiou, né le à Vic-en-Bigorre (Hautes-Pyrénées) et mort le dans la même ville[1], est un joueur de rugby à XV français, trois-quarts aile gauche du Stadoceste tarbais et de l'équipe de France. Il peut également joueur au poste de centre.

BiographieModifier

Adolescent, il est clarinettiste à l'orphéon de Vic-en-Bigorre. Il débute à 19 ans avec le Stadoceste tarbais et fait toute sa carrière de haut-niveau dans ce club, de 1953 à 1969. Très rapide (moins de 11 secondes au 100m) et très puissant, ses placages font des ravages dans les lignes adverses, et il est l'un des tout meilleurs ailiers mondiaux du début des années 1960, le cheveu ras et la moustache fournie. Jouant également au centre, il est replacé en troisième ligne à la fin de sa carrière. Après le Stadoceste tarbais, il rejoint l'Union sportive vicquoise, dont il fut également l'entraîneur, et arrête de jouer à quarante ans passés. Il tient ensuite un garage-station-service à Tarbes puis, jusqu'à sa mort, le bar Chez Pipiou à Vic-en-Bigorre.

PalmarèsModifier

Vainqueur à quatre reprises consécutives du Tournoi des Cinq Nations, (au même titre que Michel Crauste, Alfred Roques, Jacques Bouquet et Henri Rancoule) :

Statistiques en équipe nationaleModifier

Quarante sélections en équipe de France A, de 1956 (à 21 ans) à 1964, 19 essais (record battu par Christian Darrouy) Quatre tournées :

Notes et référencesModifier

  1. « La disparition de Jean Dupuy », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 6 novembre 2010)

Lien externeModifier