Jean Deshayes

historien et orientaliste français
Jean Deshayes
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
DjerbaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jean Fernand Arthur DeshayesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Jean Fernand Deshayes (Paris, -Djerba (Tunisie), ) est un helléniste, protohistorien, archéologue et orientaliste français.

BiographieModifier

Après ses études au lycée Henri-IV, il devient élève de l'École normale supérieure et entre à l'École française d'Athènes (1949-1952) avec Paul Courbin. En compagnie de celui-ci, il fouille à Argos la nécropole mycénienne pendant que Courbin s'occupe de dégager la zone du cimetière sud. Il y reviendra en 1954, 1955 et 1958 tout en axant de plus en plus ses recherches sur l'Orient.

De 1952 à 1955, avec Jean Bérard, il fouille à Chypre. Attaché de recherches au CNRS (1952-1958), pensionnaire scientifique de l'Institut français d'archéologie de Beyrouth (1958-1961), il travaille à Dikili Tash (Macédoine orientale) et à Turang Tepe (Iran).

Professeur à l'Université de Lyon (1961-1968), il est chargé de cours à la Sorbonne en 1965 puis inaugure la chaire d’archéologie orientale à l'Université de Paris I (1968).

Directeur de l'UER d'art et d'archéologie à Paris I (1971-1974) et vice-président (1973-1978), il devient membre de la Commission des fouilles[1] du ministère des Affaires étrangères et, avec Henri Seyrig et Jean-Claude Gardin, organise le Centre de recherches archéologiques du CNRS à Valbonne.

TravauxModifier

  • Fouilles exécutées à Mallia, 1948-1954, in Études crétoises XI, 1959
  • Les Outils de l'âge du bronze, de l'Indus au Danube (IVe au IIe millénaire, 1960
  • Nécropole de Ktima, 1963
  • Argos. Les fouilles de la Deiras, in Études péloponnésiennes de l’École française d'Athènes, 1966
  • Civilisations de l'Orient ancien, Arthaud, 1969
  • Fouilles de Toureng Tépé, ERC, 1987

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Advisory Commission for Archaeological Research Abroad », sur www.wikidata.org (consulté le )

BibliographieModifier

  • Jacques Lafitte, Stephen Taylor, Qui est qui en France, 1977, p. 564
  • J-L. Huot, Jean Deshayes (1924-1979), in Syria no 57, 1980, p. 497-499
  • J. Pouilloux, Histoire et archéologie. De l'Indus aux Balkans. Recueil à la mémoire de Jean Deshayes, 1985, p. 17-19
  • Ève Gran-Aymerich, Les chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p. 747-748  

Liens externesModifier