Jean Dave

Jean Dave
Fonctions
Évêque catholique
à partir du
Évêque diocésain
Diocèse de Namur
à partir du
François de Wallon-Capelle (d)
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
Autres informations
Religion
Consécrateurs
Liévin van der Beken, Ghisbertus Masius (en), Francisco de Ribera (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean Dave, né en 1531 à Namur (Belgique) et y décédé le , est un prêtre du diocèse de Namur, nommé 3e évêque de Namur en 1593. Il n’exerça sa charge que durant quelques mois.

BiographieModifier

Le jeune Jean Dave étudie durant trois ans à l’abbaye de Boneffe avant de recevoir la tonsure à Namur en 1546. Il étudie ensuite la philosophie et le droit à l’université de Louvain. En 1557 il est déjà chanoine en l’église collégiale de Namur (avant la création du diocèse). En 1560 il est sous-diacre.

En 1562 Dave quitte Namur pour poursuivre des études dans les prestigieuses universités italiennes de Padoue et surtout Bologne où il obtient le doctorat ‘utriusque iuris’ (droit civil et canonique), en 1569. Ensuite c’est la licence en théologie obtenue à Dôle en 1672.

Revenu à Namur il exerce diverses fonctions officielles au service du diocèse nouvellement créé, comme collaborateur proche du premier évêque de Namur, le dominicain Antoine Havet. Il est écolâtre de la cathédrale en 1576 et le reste quatre ans. Doyen du chapitre de la cathédrale le , il devient conseiller ecclésiastique au Grand conseil de Malines en 1590.

Évêque de NamurModifier

Philippe II le nomme évêque de Namur le . Ce choix est approuvé par le pape Clément VIII au consistoire de décembre de la même année. Dans l’entretemps Jean Dave reçoit le diaconat () et est ordonné prêtre le .

Consacré évêque le , à Anvers, il entre en fonction, à Namur, le .

Jean Dave est déjà âgé de 63 ans. Son épiscopat ne dure que six mois. Il meurt le . Cet homme brillant et aux grandes compétences n’eut pas le temps d’exercer une vraie influence sur son diocèse. Un biographe écrit simplement qu’il «fut habile dans le maniement des affaires et gouverna son église avec piété et zèle».

SourcesModifier

  • Nicolas Aigret, Histoire de l’église et du chapitre Saint-Aubain à Namur, Namur, 1881.
  • Raphaël Tambuyser, Le procès de nomination de Jean Dave dans Études d’histoire et d’archéologie namuroises (dédiées à Ferdinand Courtoy), 1952, p. 678-679.