Ouvrir le menu principal

Jean Courtecuisse
Biographie
Naissance vers 1350
Le Mans
Décès
Genève
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Genève
évêque de Paris

Jean Courtecuisse, né vers 1350 au Mans et mort le à Genève, est un prélat et théologien français, brièvement évêque de Paris puis évêque de Genève à la fin de sa vie.

Sommaire

BiographieModifier

Jean de Courtecuisse est reçu docteur en théologie et enseigne la théologie à Paris. Il est aumônier du roi dès 1408 et fait fonction de chancelier en l'absence de Jean de Gerson. Chanoine de Notre-Dame de Paris en 1409, il est élevé à la fonction épiscopale en 1420, mais il est obligé de quitter l'évêché de Paris et de se cacher dans l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, ayant déplu au roi d'Angleterre, alors maître de la ville . En 1422-1423 il est transféré à Genève[1].

Courtecuisse est un écrivain laborieux et fécond. Il a laissé des sermons en latin et en français, divers opuscules théologiques et un traité De la foi et de l'Église en latin (Tractatus de fide et Ecclesia, Romano pontifice et concilii generali). La bibliothèque de Genève possède de lui une traduction manuscrite de la Formula vitæ honestæ ; De quattuor virtutibus de Martin de Braga, intitulée Le livre Senecque des quatre vertus cardinalz[1].

Pour aller plus loinModifier

BibliographieModifier

  • A. P. J. Pictet de Sergy, Genève, origine et développement de cette république, Tome second, Ch. Gruaz, Genève, 1849.
  • Henri Baud (éditeur scientifique), Louis Binz (contributeur), Robert Brunel (contributeur), Paul Coutin (contributeur), Roger Devos (contributeur), Paul Guichonnet (contributeur), Jean-Yves Mariotte (contributeur) et Jean Sauvage (contributeur), Le Diocèse de Genève-Annecy, Paris, Editions Beauchesne, coll. « Histoire des diocèses de France », , 331 p. (ISBN 2-7010-1112-4, notice BnF no FRBNF34842416, lire en ligne).

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier