Ouvrir le menu principal

Jean Baptiste Marie Fouque

peintre français
Jean Baptiste Marie Fouque
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
LorientVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jean Baptiste Marie Fouque, dit aussi Jean-Marius Fouque ou Marius Fouque, né à Arles le [1], mort à Lorient le , est un peintre français.

Le Purgatoire (1863),
église Saint-Césaire, Arles.

BiographieModifier

Fils du serrurier Honorat Fouque et de Marguerite Barbier, Jean-Marius Fouque a pour premier maître le peintre arlésien François Huard. Bénéficiant ensuite d'une bourse de la ville d'Arles, il étudie la peinture à l'École des beaux-arts de Paris sous la direction de Joseph-Léon de Lestang-Parade et de Léon Cogniet. Il expose dès 1846 et bénéficie de nombreuses commandes de l'État. Peintre du Second Empire, il réalise de nombreux portraits de l'empereur et de l'impératrice, et devient peintre officiel de Rama V, roi de Siam.

À la mort de M. Dumas, directeur de l'école de dessin et conservateur du musée d’Arles, il postule pour ce poste à condition de jouir d'un traitement de 3.500 livres et d'un logement convenable, prétentions qui ne sont pas acceptées. II meurt à Lorient en 1880[2].

Collections publiquesModifier

 
Saint Trophime devant Arles, attribué à Jean-Marius Fouque, ancienne cathédrale Saint-Trophime d'Arles.
Œuvres attribuées

Voir aussiModifier

SourcesModifier

  • Annie Tuloup-Smith, Rues d'Arles qui êtes-vous ?, Les Amis du vieil Arles, 2001, p. 132.
  • Fr. et Ph. Dumoulin-Pailliez, « Le peintre Marius Fouque, ami et portraitiste de Pradier » dans Bulletin des amis du vieil Arles, Arles, , 32-VIII p. (lire en ligne), p. 11-25

Notes et référencesModifier

  1. acte de naissance N°333, page 137 des naissances 1619 à Arles, archives départementales numérisées des Bouches-du-Rhône, non accessibles par lien direct.
  2. L’ART RELIGIEUX À ARLES AU XIXe SIÈCLE, p.164 Site provence-historique.mmsh.univ-aix.fr
  3. « L'Impératrice Eugénie », notice no 000PE001162, base Joconde, ministère français de la Culture
  4. Notice de la base Palissy
  5. Jean-Maurice Rouquette, Paul Allard, Régis Bertrand et Marc Heijmans, Arles : histoire, territoires et cultures, Arles, Actes Sud, 2008, p. 897 (ISBN 978-2-7427-5176-1)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :