Jean Autin

Jean Autin
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean AUTIN en 1946
Naissance
Décès (à 69 ans)
Nationalité française
Diplôme
inspecteur France d'Outre-Mer
Profession
inspecteur général de l'administration
Activité principale
Autres activités
Formation
Distinctions

Jean Autin (1921-1991) est un haut fonctionnaire français, inspecteur général de l'administration, il fait notamment un long passage[1] au ministère de la Culture sous Malraux, et devient président de TéléDiffusion de France (TDF) de 1975 à 1981.

Par ailleurs Jean Autin est l'auteur d'essais et de biographies historiques, notamment l'ouvrage de référence[2] « Les Frères Pereire, le bonheur d'entreprendre », publié aux éditions Perrin en 1983.

BiographieModifier

Jean Autin est élève de la promotion[3] 1944 de l'École nationale de la France d'outre-mer.

Il épouse en 1946 Maud Aulagnon avec laquelle il aura 3 enfants.

Son parcours de haut fonctionnaire lui fait occuper différents postes importants : inspecteur général de la France d'outre-mer, avant d'intégrer l'Inspection des finances, il devient directeur de l'administration générale du ministère de la Coopération avant d'occuper le même poste au ministère de la Culture. Entré dans l'audiovisuel il devient président de TéléDiffusion de France (TDF) de 1975 à 1981, président de l'OFRT, association représentant la France à l'Union européenne de radio-télévision et membre de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle.

En il devient président-directeur général de l'éditeur Dargaud, poste qu'il occupe jusqu'à son décès le [4] à 69 ans[5].

PublicationsModifier

Ouvrages : biographies historiquesModifier

ArticlesModifier

  • « Hommage à Pierre Savorgnan de Brazza : conférence prononcée le 13 mars 1986 », Revue économique française, Société de géographie commerciale de Paris, vol. 108-109,‎ , p. 23-27

EssaisModifier

PrixModifier

Notes et référencesModifier

  1. Marie-Ange Rauch, « Les hussards du Ministère de la Culture », cité pages : 6, 10, 11, 12, 13, 14 15, 17, 18, 23, 29 et 32 document pdf (consulté le 15 juin 2010).
  2. Zirmi Tiphaine, « Comment les Pereire firent la fortune de l'architecte Alfred Armand (1805-1888) », dans Livraisons d'histoire de l'architecture, n°5, 1er semestre 2003. pp. 107-125. Citation page 107 note 4 : « l'ouvrage de référence sur les Pereire est celui de Jean Autin » texte intégral (consulté le 15 juin 2010).
  3. Jean Clauzel, La France d'outre-mer (1930-1960), Karthala, 2003 (ISBN 9782845864238) p. 747 lire en ligne (consulté le 14 juin 2010).
  4. Les Études classiques, volume 60, Facultés universitaires, 1992, p. 367 « Après des ouvrages consacrés à Mérimée, aux frères Pereire et au maréchal Foch, Jean Autin - décédé le 20 février 1991 - s'est intéressé à la duchesse d'Abrantès... » lire en ligne (consulté le 16 juin 2010).
  5. Revue politique et parlementaire, volume 93, numéros 951-956, A. Colin, 1992 « décès à 69 ans de Jean Autin, PDG des éditions Dargaud, ancien président de TDF (1975-81)... »lire en ligne (consulté le 14 juin 2010).
  6. « Prix 1989 du Souvenir napoléonien », sur Fondation Napoléon, (consulté le ).

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier