Ouvrir le menu principal
Jean-Thomas Nordmann
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Député européen
France (en)
-
Député européen
France (en)
-
Député européen
France (en)
-
Député européen
France (en)
-
Député européen
France (en)
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Partis politiques
Directeur de thèse
Michel Raimond (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Thomas Nordmann, né le à Paris, est un historien, critique littéraire et homme politique français.

Il est membre de l'Union pour la démocratie française (UDF) puis du Mouvement Démocrate (MoDem).

BiographieModifier

Il fut député européen de 1982 à 1999, puis en remplacement de François Bayrou de juin 2002 à 2004, et siégea à la direction du Parti radical.

Ancien élève de l´École normale supérieure de la rue d´Ulm (classé deuxième (cf bulletin de la Société des Amis de l'Ecole Normale Supérieure, 1966)[réf. souhaitée] au concours de 1966)[1], agrégé des lettres classiques (classé premier au concours de 1969), docteur d´État ès lettres et sciences humaines, Jean-Thomas Nordmann a été assistant de littérature française à la Sorbonne à partir de 1970, puis Professeur à l'université d'Amiens à partir de 1994, et maître de conférences d´histoire à l'Institut d'études politiques de Paris de 1970 à 1990.

Chargé de mission au cabinet du ministre de l'éducation nationale de 1972 à 1974, il a été conseiller technique au cabinet du Secrétaire d'État à l'environnement puis à la Fonction publique de 1974 à 1976 et du ministre du Commerce et de l'Artisanat de 1976 à 1977.

Président des Jeunesses radicales de 1966 à 1968, il a siégé au Bureau national du Parti radical à partir de 1970 et a été vice-président du parti de 1977 à 2003 et membre du Bureau politique de l'Union pour la démocratie française à partir de 1981.

Conseiller de Paris de 1983 à 1995, il fut maire-adjoint du 19e arrondissement de Paris en 1983. Député au Parlement européen de 1982 à 1999 et de 2002 à 2004, il a exercé plusieurs fonctions de présidence de commission d'enquête et de délégation au sein de cette institution.

Il a exercé des responsabilités dans de nombreuses associations, notamment comme vice-président du club "Le nouveau Contrat social", de l'Association française pour la Communauté atlantique, du Mouvement européen de France ainsi que de l'Association des anciens élèves de l’École Normale Supérieure.

Auteur d'articles et d'ouvrages sur l'histoire du radicalisme et sur la critique littéraire.

Chevalier de la légion d'honneur et des palmes académiques.

ŒuvresModifier

  • Histoire des radicaux, Table Ronde, 1974.
  • La France radicale, Gallimard, Collection "Archives", 1977.
  • Taine et la critique scientifique, PUF, 1992.
  • La critique littéraire française au XIXe siècle (1800-1914), Le Livre de Poche, 2001.

RéférencesModifier

Liens externesModifier