Jean-René Legrand

réalisateur français

Jean-René Legrand, René Jean Steigelmann[1] de son nom d'état-civil est un écrivain et réalisateur français , né le dans le 10e arrondissement de Paris de Charles Henri Steigelmann et Louise Cécile Hirtz et mort dans cette ville le 8 juillet 1959. Il est le frère de Henri-André Legrand et arrière grand-père d'Agnès Marin.

Jean-René Legrand
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Jean-René Legrand fut également directeur de production.

BibliographieModifier

Jean-René Legrand est auteur ou co-auteur d'ouvrages ésotériques. En 1955, il publie Méditations cabbalistiques sur des symboles traditionnels[2]. L'ouvrage est préfacé par Jean Cocteau et pour qui l'auteur réalisait son horoscope[3]. Dans l'ouvrage d'André Barbault, Cancer[4], il rédige la partie consacrée à Jean Cocteau.

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

Directeur de productionModifier

Notes et référencesModifier

  1. lesGensduCinema.com
  2. Jean-René Legrand, Méditations Cabbalistiques sur des symboles traditionnels, Paris, Les Éditions des Champs-Élysées,
  3. Jean Cocteau, Le passé défini, Tome III, 1954, Gallimard, , p96, 220
  4. André Barbault, Jacqueline Aimé, Jean-René Legrand, Louis Millat, Cyrille Wilczkowki, Cancer, Seuil, 4e trimestre 1957, P76 à 79

Liens externesModifier