Ouvrir le menu principal
Jean-Pierre Grafé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Député
Député wallon
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
Nom de naissance
Jean-Pierre Marie Jacques GraféVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique

Jean-Pierre Marie Jacques Grafé, né à Liège le et mort le [1],[2], est un homme politique belge de langue française, membre du Parti social chrétien (PSC) (devenu Centre démocrate humaniste en 2002, un an avant la fin de sa carrière politique).

Sommaire

BiographieModifier

Jean-Pierre Grafé est le fils de Jacques Grafé (avocat à la Cour d'appel de Liège) et le petit-fils de Alfred Grafé, professeur à l'université de Liège et doyen de la Faculté de philosophie et lettres.

Jean-Pierre Grafé est docteur en droit de l'université de Liège et avocat.

Il fut député à la Chambre des représentants de Belgique (du au ) pour le Parti social chrétien (PSC). Il a aussi été ministre des affaires wallonnes (1973-1974) dans les gouvernements Leburton I et Leburton II et ministre de la Culture française dans les gouvernements Tindemans I et Tindemans II (1974).

Il siégea comme conseiller régional wallon pour la circonscription de Liège du au .

Il présida le conseil de la communauté française de Belgique de 1985 à 1988.

Il fut secrétaire d'État à la Région wallonne du au .

Le , il fut nommé ministre wallon des Travaux publics jusqu'au .

Il fut aussi ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et du sport dans le gouvernement de la communauté française et ministre wallon de la recherche, du développement technologique et du sport dans le 5e Gouvernement wallon du au , date à laquelle il reprit son fauteuil de député wallon jusqu'au .

Il fut député fédéral du au .

Il décède des suites d'un cancer le 16 mai 2019 à l'âge de 87 ans. Cet homme d'État avait tiré un trait sur la vie politique en 2012.

Autres fonctions et cumulsModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Membre du Bureau national et du Comité directeur du CdH.
  • Vice-président du Conseil d'administration d'Ethias (Société mutuelle d'Assurances).
  • Vice-président de la SAB (Société de Développement de l'Aéroport de Liège-Bierset).
  • Président du Collège des commissaires d’Intermosane.
  • Administrateur de l'ALE (Association Liégeoise d'Électricité).
  • Administrateur de l'ASBL « GRE » liégeois (Groupement de Redéploiement Économique).
  • Administrateur et membre du Comité de direction de la SA Gestion du Bois Saint-Jean.
  • Vice-président du CIRIEC et membre du Bureau international.
  • Membre du Bureau exécutif du « Grand Liège ».
  • 1er vice-président de RTC-Télé Liège.
  • Administrateur du Royal Motor Union.
  • Administrateur de l'ASBL AUMOCY (Auto Moto Cycle Liège).
  • Administrateur de l’ASBL « Gestion Centre Ville ».
  • Administrateur de la médiathèque de la Communauté française.
  • Administrateur du « Festival de LIEGE ».
  • Administrateur du « Gala Wallon ».
  • Président d'honneur des « Comédiens Wallons ».
  • Administrateur du Théâtre de marionnettes « Royal de Roture ».
  • Administrateur du musée Tchantchès.
  • Administrateur du « Foyer des Orphelins ».
  • Administrateur de l'ASBL « Centre Anticancéreux près l'Université de LIEGE ».
  • Administrateur de la Fondation universitaire Léon Frédéricq.
  • Administrateur de l'ASBL « Le Grand Liège ».

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier