Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scot.

Jean-Paul Scot est un historien français.

Sommaire

BiographieModifier

Spécialisé d'abord en histoire économique de la France (XIXe-XXe siècles), il a caractérisé la « voie française du capitalisme » et approfondi la thématique de la « crise de la société française des années trente » ainsi que les réponses structurelles apportées après la Libération qui expliquent la forte croissance des Trente Glorieuses. Prenant ensuite une certaine distance par rapport à l’école des Annales en se tournant vers l'histoire politique et l'histoire culturelle, Jean-Paul Scot a multiplié les études des acteurs qu'avaient été les partis socialiste et communiste entre 1934 et 1947. Par la suite, il a notamment synthétisé ses travaux sur la Russie et l'URSS en cherchant à cerner les rapports entre socialisme et démocratie. Depuis 2002, il a centré ses études autour de la laïcité.

Jean-Paul Scot a enseigné l’histoire à l’université d'Amiens, puis en classes préparatoires littéraires, en khâgne moderne au lycée Claude-Monet de Paris puis au lycée Lakanal de Sceaux.

Jean-Paul Scot a été membre du jury du CAPES d'histoire-géographie puis du jury de l'agrégation d'histoire.

Il a critiqué le projet de laïcité plurielle inspiré par le rapport Machelon suivi par le président Nicolas Sarkozy[1].

Bibliographie partielle de l’auteurModifier

  • Avec Raymond Huard, Yves-Claude Lequin, Michel Margairaz, Claude Mazauric, Claude Mesliand et Michel Vovelle, La France contemporaine. Identité et mutations. De 1789 à nos jours, Editions sociales, collection Essentiel, 1982.
  • Avec Enrique Leon, Le Nazisme des origines à 1945, Armand Colin, collection Textes & documents, 1997.
  • La Russie de Pierre le Grand à nos jours, Armand Colin, collection Cursus histoire, 2000. (ISBN 978-2200252335)
  • Avec Pierre Saly, François Hincker, Marie-Claude L'Huillier et Michel Zimmermann, Le Commentaire de documents en histoire, Armand Colin, collection Cursus, 2002.
  • Sous la direction de Jacques Girault, Des communistes en France (années 1920 - années 1960), Publications de la Sorbonne, 2002.
  • Avec Pierre Saly, François Hincker, Marie-Claude L'Huillier et Michel Zimmermann, La Dissertation en histoire, Armand Colin, collection Cursus, 2002.
  • Avec Henri Peña-Ruiz, Un Poète en politique : Les combats de Victor Hugo, Flammarion, 2002. (ISBN 978-2082100595)
  • L'État chez lui, l'Église chez elle : Comprendre la loi de 1905, Seuil, 2005. (ISBN 978-2020689175)
  • Jaurès et le réformisme révolutionnaire, Paris, Éditions du Seuil, , 360 p. (ISBN 978-2-02-115509-9, présentation en ligne).

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier