Jean-Paul Lippi

juriste français
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Lippi.
Jean-Paul Lippi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Conjointe
Karyn Agostini-Lippi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Directeur de thèse

Jean-Paul Lippi (né à Marseille en 1961) est un juriste et essayiste français.

BiographieModifier

Spécialiste de l'œuvre de Julius Evola, Jean-Paul Lippi lui consacre une thèse en droit intitulée: « Politique et tradition dans la pensée de Julius Evola », sous la direction de Raymond Cerati à la faculté de droit d'Aix-en-Provence[1]. Il est aussi diplômé de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence[Quand ?] et docteur en philosophie (2002)[2].

En 1998, Arnaud Guyot-Jeannin le range dans la mouvance de la Nouvelle Droite[3]. En 1999, il signe pour s'opposer à la guerre en Serbie la pétition « Les Européens veulent la paix »[4], initiée par le collectif Non à la guerre[5].

Ses travaux s'inscrivent dans la lignée des études sur les courants et les penseurs traditionnels. Dans son Julius Evola, métaphysicien et penseur politique, Lippi privilégie une approche de type structurale[6]

Parallèlement à ses recherches, Jean-Paul Lippi collabore à plusieurs revues, contribue à des collectifs et il intervient dans la plupart des événements portant sur Evola comme le colloque « Julius EVOLA 1898-1998 : Éveil, destin et expériences de terres spirituelles » présidé par Olivier Dard où il présentait une communication intitulée: « Doctrine d'éveil et de réalisation, Bouddhisme, Tantrisme et Taoïsme chez Julius Evola »

OuvragesModifier

  • Julius Evola, métaphysicien et penseur politique. Essai d'analyse structurale, Lausanne-Paris, L'Âge d'homme, « Les dossiers H », 1998. (ISBN 2-8251-1125-2)
  • Evola, Puiseaux, Pardès, « Qui suis-je ? », 1999. (ISBN 2-86714-183-4)

Notes et référencesModifier

  1. Voir Le Monde de l'éducation, mai 1998.
  2. Sous la direction de Jean-François Mattéi : http://www.sudoc.fr/070436894.
  3. Entretien avec Arnaud Guyot-Jeannin, « Au sujet d'Evola », Résistance, no 3,‎ , p. 18-23 : « La ND n'est pas un parti monolithique. C'est pour beaucoup de traditionalistes un espace de liberté exceptionnel. A la périphérie de la Nouvelle Droite, David Gattegno, Jean-Paul Lippi, Jean-François Mayer, Jean Parvulesco, Paul Sérant, Luc Saint-[É]tienne, Pierre-Marie Sigaud, Bernard Marillier, Paul-Georges Sansonetti, Dominique Lormier, etc., en font également parti [sic]. »
  4. « Liste des personnalités signataires de l'Appel », sur nonguerre.chez.com.
  5. Renaud Dély, « L'extrême droite ratisse large contre les frappes de l'Otan. Le «Collectif non à la guerre» a tenu une réunion proserbe hier soir », sur liberation.fr, .
  6. Voir compte rendu dans « Sagesse et spiritualité »

Liens externesModifier