Jean-Pascal Lacoste

acteur et restaurateur français
Jean-Pascal Lacoste
Naissance (42 ans)
Toulouse, France
Nationalité Drapeau de la France Français
Pays de résidence France
Profession

Jean-Pascal Lacoste, né le à Toulouse (Haute-Garonne), est un chanteur, acteur et animateur de télévision français[1]. Il participe en 2001 à la première saison de Star Academy.

BiographieModifier

Jean-Pascal Lacoste grandit dans une famille très aisée. En 2004, il rencontre une américaine prénommée Jennifer, qu'il épouse le , et avec qui il aura deux enfants : Kylie en 2008 et Maverick en 2012. Il divorce en 2016. Depuis il vit en famille recomposée avec Delphine Tellier, petite sœur de Sylvie Tellier[2], de 15 ans sa cadette.

CarrièreModifier

Star Academy (2001-2002)Modifier

En , Jean-Pascal Lacoste est sélectionné par TF1 pour participer à la première édition de Star Academy[3].

Le , il intègre le château de Dammarie-lès-Lys aux côtés de 15 autres candidats. Il est éliminé le aux portes de la finale. Cependant, il partira quelques mois sur les routes de France, de Suisse et de Belgique pour la tournée Star Academy avec ses camarades finalistes de Star Academy.

Il est également le seul candidat dans l'histoire de Star Academy à n'avoir fait aucun duo avec un artiste connu, aucun n'ayant voulu[4].

Carrière musicaleModifier

Le , il sort un premier single, intitulé L'Agitateur, certifié single d'or[5], vendu à plus de 984 000 exemplaires et entrera directement à la 2e place du top 50[6]. Son second single intitulé Rue de la liberté rentrera lui, directement à la 13e place du top 50. Son troisième single intitulé La Chanson con largement diffusé sur TF1, écrit et composé par Jean-Philippe Argento, restera 35 semaines dans le top 50.

Le , il sort son premier album Jean-Pascal qui es tu ?, certifié disque d'or pour plus de 35 000 ventes[5]. Une tournée est organisée dans toute la France. Il passera même par l'Olympia de Paris en , où il fait salle comble, comme au Cirque Royal de Bruxelles en Belgique, où 3 000 fans étaient au rendez-vous[7].

En , il sort son deuxième et dernier album intitulé Plein Sud mais ce nouvel opus est un échec commercial et se vendra à seulement 8 000 exemplaires.

Autres apparitions télévisuellesModifier

En , TF1 confie à Jean-Pascal Lacoste une rubrique dans une émission sur le mondial du football : Tous ensemble avec JP présenté par Jean-Pierre Pernaut. L'émission ne rencontre pas le succès espéré.

En 2003, après plusieurs apparitions dans diverses émissions sur TF1 et un rôle dans la saga de l'été Le Bleu de l'océan, il fait ses débuts d'animateur dans Incroyable mais vrai aux côtés de Bruno Roblès, Roger Pierre et Sophie Favier. De 2006 à 2013, il incarne le personnage de Luc, personnage secondaire et peu important (durant les sept premières saisons, avec une apparition dans la huitième saison en 2014) de la série policière Section de recherches sur TF1.

En 2006, il assure aussi avec Frédérique Bangué le commentaire français du jeu télévisé japonais Viking sur la chaîne JET. En , il anime l'émission quotidienne Les 12 Cœurs sur NRJ 12 et NRJ Poker le Duel en compagnie de Karine Lima. Encore un échec.

Il apparaît aussi dans un épisode de la série Père et Maire, diffusé le sur TF1 dans lequel il joue le rôle de Nic, un jeune homme amoureux de Marie-France Caput, la secrétaire du maire.

À partir du , Jean-Pascal Lacoste anime même sa propre émission quotidienne Ça passe ou ça trappe sur NRJ 12 qui sera un échec de plus.

En 2013, Jean-Pascal Lacoste est de retour sur TF1 pour participer à l'émission Splash : Le Grand Plongeon lancée le . Il affronte Golan Yosef, Laury Thilleman, Jackson Richardson, Jean-Luc Lahaye, Keen'v, Christophe Beaugrand, Danièle Évenou, Ève Angeli, Nadège Lacroix, Christian Califano, Clément Lefert, Katrina Patchett, Sheryfa Luna, Jennifer Lauret et Gégé de Koh-Lanta dans un concours de plongeon présenté par Estelle Denis accompagnée pour l'occasion de Julie Taton et Gérard Vivès. Il ne se qualifie pas pour la finale. Un mois plus tard, en , il a un rôle dans l'épisode Indiana Camping de la série Camping Paradis.

En 2018, il fait partie des testeurs d'objet de l'émission Vous avez un colis sur 6ter, avec sa compagne Delphine Tellier et ses deux enfants Kylie et Maverick. La même année, il participe à l'émission d'aventures Perdus au milieu de nulle part avec Issa Doumbia sur W9.

Depuis plusieurs années, il essaye de participer à Danse avec les stars mais sans succès. Sa principale et unique activité est désormais le témoignage nostalgique sur son année de Star Academy.

Le 19 mai 2020, Jean-Pascal participe à sa première de Touche pas à mon poste ! transformé au vu des circonstances de Covid-19 en « C que du kif ». Il fera sa rentrée officielle lors de la reprise de l'émission en septembre.

DiscographieModifier

Albums studioModifier

Liste des albums et positions dans les classements
Titre Détails de l'album Meilleure position Ventes Certifications
BE-W
[8]
FRA
[9]
SUI
[10]
Qui es-tu ? 1 7 61 137 000   Or
Plein sud 12 42 8 000
« — » indique que l'album n'est pas sorti ou classé dans le pays.

SinglesModifier

Liste des singles et positions dans les classements
Titre Année Meilleure position Album
BE-W
[8]
FRA
[9]
L'Agitateur   Or 2002 1 2 Qui es-tu ?
Rue de la liberté 3 13
La Chanson con 22 17
« — » indique que le single n'est pas sorti ou classé dans le pays.

FilmographieModifier

SériesModifier

Court-métrageModifier

  • 2014 : Unique, court-métrage de Thierry Sarraute Denjean (Prix du jury au 5e Festival des Palmes de Pau 2016)

ÉmissionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Biographie de Jean-Pascal Lacoste », sur tele.ados.fr.
  2. « Jean Pascal Lacoste », sur purepeople.com, (consulté le 17 octobre 2018)
  3. F.P, « Que devient Jean-Pascal Lacoste (ex-Star Academy) ? », Télé-Loisirs,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mai 2017)
  4. « Star Academy : pourquoi aucun artiste n'a voulu chanter avec Jean Pascal Lacoste ? Son étonnante révélation ! », sur Télé-Loisirs,
  5. a et b « Les Certifications - SNEP », SNEP,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mai 2018)
  6. « Ce que deviennent Jenifer, JP et les autres », leparisien.fr,‎ 2002-08-31cest00:00:00+02:00 (lire en ligne, consulté le 18 mai 2018)
  7. Emmanuel Marolle, « Jean-Pascal s'offre l'Olympia », sur Le Parisien,
  8. a et b « Jean-Pascal », sur ultratop.be, Hung Medien (consulté le 23 mars 2013)
  9. a et b « Discographie Jean-Pascal », sur lescharts.com, Hung Medien (consulté le 23 mars 2013)
  10. (de) « Jean-Pascal », sur hitparade.ch, Hung Medien (consulté le 23 mars 2013)

liens externesModifier