Jean-Michel Thierry

médecin et historien de l'art français

Jean-Michel Thierry (né le à Bagnères-de-Luchon[1], mort le à Étampes[2]), parfois Michel Thierry ou Jean-Michel Thierry de Crussol, est un médecin et un historien de l'art[3]. Il a été chargé de cours à l'INALCO (culture et art arméniens) et chargé de conférences à l'École pratique des hautes études (arts chrétiens de Transcaucasie).

Jean-Michel Thierry
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
ÉtampesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

BibliographieModifier

  • Jean-Michel Thierry, Le couvent arménien d'Hoṙomos, Éd. Peeters, 1980 (ISBN 978-2801701225).
  • Patrick Donabédian et Jean-Michel Thierry, Les arts arméniens, Éditions Mazenod, Paris, 1987 (ISBN 2-85088-017-5).
- Prix Eugène-Carrière de l’Académie française en 1988
  • Jean-Michel Thierry, Monuments arméniens du Vaspurakan, P. Geuthner, coll. « Bibliothèque archéologique et historique » (no 129), Paris, 1989 (ISBN 2-7053-0556-4).
  • Jean-Michel Thierry, Églises et couvents du Karabagh, Catholicossat arménien de Cilicie, 1991.
  • Michel Thierry, Répertoire des monastères arméniens, Brepols, Turnhout, 1993 (ISBN 978-2-503-50329-5).
  • Jean-Michel Thierry, L'Arménie au Moyen Âge, Zodiaque, 2000 (ISBN 9782736902681).
  • Jean-Michel Thierry de Crussol, Monuments arméniens de Haute-Arménie, CNRS, Paris, 2005 (ISBN 9782271061874).

Notes et référencesModifier

  1. « L'Arménie au Moyen Âge », sur http://www.decitre.fr/ (consulté le 12 février 2012).
  2. « Jean-Michel Thierry », sur ACAM (consulté le 12 février 2012).
  3. « Jean-Michel Thierry de Crussol » (consulté le 12 février 2012).

Liens externesModifier