Ouvrir le menu principal

Jean-Maurice de Montremy

journaliste et écrivain français
Jean-Maurice de Montremy
Jean-Maurice de Montremy (2018).jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Journaliste, auteur, critique littéraire, éditeur, producteur / radio
Autres informations
A travaillé pour

Jean-Maurice de Montremy, né le à Moyeuvre-Grande (Moselle) est un journaliste, éditeur et écrivain français.

FamilleModifier

Jean-Maurice de Montremy est né dans la famille Waldruche de Montremy. Cette famille, sans doute originaire des pays rhénans, s'est installée en Champagne au XVIIe siècle. On y compte notamment François Valdruche (mort en 1740), conseiller du roi, qui épouse Marie-Joseph de Lorie, dame de Montremy[1].

  • François-Louis Valdruche (mort après 1787) est chanoine de l'église Saint-Laurent , à Joinville.
    • Anne Joseph Valdruche (1745-1829), est député à la Convention, où il vote la mort du roi. Le patronyme de Montremy n'apparaît qu'au XIXe siècle avec la substitution d'un W au V de Valdruche, peut-être pour accréditer une origine écossaise qui semble surtout liée à la vogue de Walter Scott, et plus certainement pour éviter le rapprochement avec le député régicide.
      • Marcel Waldruche de Montremy (1875-1972), polytechnicien, X 1896, est filateur, chevalier de la Légion d'honneur, croix de guerre 1914-1918.

BiographieModifier

Autres activitésModifier

PublicationsModifier

  • Suite romanesque
  • Roman
  • Récit
    • Capucine à Valence. Le Rocher, 2008
  • Essais
    • Rancé. Le soleil noir, Perrin, 2006
    • Le mystère d’une dame en blanc. Postface au roman Madame de Marçay (1860) de Lucien-Anatole Prévost-Paradol (1829-1870). Rivages poche/ Petite Bibliothèque, 2010
    • Vie et mort des moines de la Trappe. Edition préfacée et annotée des Relations de la mort de quelques religieux de la Trappe (1678-1699) de l'abbé de Rancé. Mercure de France, collection « Le Temps retrouvé» 2012
  • Enquête
    • Situation et perspectives du livre d’histoire en France (1989-2009), Centre National du Livre, 2010

En collaborationModifier

Notes et référencesModifier

  1. Pierre-Marie Dioudonnat, Le Simili-Nobiliaire-Français, ed. Sedopols, 2012, p.795

Article connexeModifier

Liens externesModifier