Ouvrir le menu principal

Jean-Marie Raymond

guitariste français
Jean-Marie Raymond
Jean Marie Raymond et sa guitare.JPG
Biographie
Naissance
Formation
Activités
Guitariste, guitariste classiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
Jean Marie Raymond en concert au Japon

Jean Marie Raymond [1] est guitariste classique, compositeur, chef d'orchestre et professeur. Il est né en 1949, en France.

BiographieModifier

Guitariste, compositeur, professeur et chef d’orchestre, Jean Marie RAYMOND a suivi ses études musicales à l’École normale de musique de Paris avec Alberto Ponce et Javier Hinojosa. Il a par ailleurs été l'élève du maître de renommée mondiale Emilio Pujol.Il a étudié la composition avec Yvonne Desportes et la direction d'orchestre avec Désiré Dondeyne, tous deux Grand prix de Rome. Premier Prix de guitare classique, il a obtenu, en outre, le Diplôme d’Etat et le Certificat d'Aptitude. En 1977, il a joué comme soliste sous la direction de Seiji Ozawa avec l’Orchestre de Paris. Il a fondé, en 1999, le magazine français “Guitare Classique”. Il a produit un enregistrement très applaudi (”Guitare à quatre mains” devenu “Kizuna” dans sa réédition augmentée) avec son ami de toujours, le grand guitariste Japonais Minoru INAGAKI. Il se produit internationalement comme soliste et avec le Trio Sortilèges (flûte, guitare, violoncelle). Une grande partie de ses compositions est publiée aux Productions d’OZ, Quebec.

DiscographieModifier

  • CD "KIZUNA" : Solos et duos de guitare classique avec le guitariste Japonais Minoru Inagaki [2]
  • CD "AQUARELLES" : Solos de guitare classique. Œuvres du répertoire et compositions personnelles

Activités de compositeurModifier

Ses compositions les plus connues, quand aucun éditeur n'est indiqué, sont éditées aux Productions d'Oz[3].

  • Allégorie en forme de valse - ed. Alphonse Leduc [4]
  • As always (hommage à Per-Olov Kindgren)
  • Au-delà des étoiles (hommage à Shin ichi Fukuda)
  • Ballad for a Friend (hommage à Akira Asada)
  • Canto bajo la Luna
  • Chanson d'Elfée
  • Comme une pavane - ed. Alphonse Leduc [4]
  • Complainte
  • Cuando me vuelvo en el camino
  • Dans la brume
  • Deux aquarelles
  1. El azul de tus ojos
  2. Souvenirs d’Algarve
  • Elégie
  • Evocation nostalgique (hommage à Nobutaka Nakajima)
  • Incantation magi11 mars 2011ue
  • Jardin secret
  • Juanito, el guitarrero (hommage à Jun Nakano)
  • Kizuna (Hommage à Minoru Inagaki)[2]
  • Kobe in my heart (hommage à Nobuko Tanaka)
  • La Cité d’Emeraude (hommage à Sylvain Lemay)
  • Le parfum des choses (à Toshie Matsuda)
  • Ma fille (hommage à Oriane Bellini)
  • Memories of Tateshina
  • Night Song
  • Paysage catalan
  • Poème d'automne pour Misato (à Kiyoshi Matsumoto)
  • Poema nostalgico
  • Pour un reflet dans l’eau
  • Rising Sun
  • Sakura's Flowers
  • Santa Ana Cruz
  • Snow in my heart
  • Snow Sonata
  • Somewhere Under the Rainbow
  • Storybook
  • Song for Johanna
  • Sous le ciel d'Akashi (hommage à Minoru Inagaki)[2]
  • Suite des Constellations
  1. Andromède
  2. Orion
  3. Cassiopée
  • Souvenirs de Cervera - ed. Alphonse Leduc [4]
  • Sweet Bonnie Dickinson
  • Three friends in Kyoto
  • Un jour de septembre

Il a aussi composé de nombreuses pièces pour divers ensembles instrumentaux comme :

  • A la lumière de l'aube (duo)
  • Alter Ego (duo) (hommage à Minoru Inagaki)[2]
  • As The Seasons Go By (quatuor)
  • Au loin vers le sud (duo) - ed. Alphonse Leduc [4]
  • Géralda (duo) - ed. Alphonse Leduc [4]
  • Melancolie for guitar quartet
  • Quant au matin tu t'éveilles (trio)
  • A Rainbow for Minoru (duo) (hommage à Nobuko Tanaka et Nobutaka Nakajima)
  • Sous le ciel d'Akashi (sous forme solo, d'une part et quintette, d'autre part) (hommage à Minoru Inagaki)[2]
  • Twilight Serenade (guitares et quatuor à cordes)

Carrière professionnelleModifier

Il fut directeur des conservatoires de Longjumeau et Viry-Châtillon de 1989 à 2006. Il enseigne actuellement la guitare et son répertoire lors de séminaires organisés à l'occasion de ses tournées internationales.

En 1999, il a fondé, avec Thierry Frebourg, PDG de Studio Press (Roularta Media Group), le magazine Guitare Classique [5] qui occupe une place majeure dans le paysage de la presse spécialisée pour la guitare.

En 1977, il a joué comme soliste avec l'Orchestre de Paris, sous la direction de Seiji Ozawa. Il se produit régulièrement en France et à l'étranger comme soliste mais aussi avec le "Trio Sortilèges" (flute, guitare, cello). Il a produit un disque (Kizuna) avec son ami japonais de toujours, Minoru Inagaki[2], premier prix du Conservatoire de Paris et concertiste, et un CD 'Aquarelles" en soliste.

En tant que compositeur, il est publié aux Productions d'Oz (Québec), aux éditions Alphonse Leduc[4] (France) et aux Éditions Buissonières[6] (France).

En tant que concertiste, Jean Marie Raymond se produit régulièrement à l'international. Il entretient une relation privilégiée avec le public Japonais qui apprécie tout particulièrement ses compositions. Son répertoire s'étend de la musique de la Renaissance à la période contemporaine.

Ses compositions (plus de 70 œuvres pour guitare solo) sont toujours une partie importante de ses programmes.

Poductions d'Oz

https://productionsdoz.com/catalogue/all/all/all/?page=2&search=Jean%20Marie%20raymond

Notes et référencesModifier