Jean-Marie Albertini

économiste, chercheur et essayiste français

Jean-Marie Albertini (né à Avignon le , décédé le [1]), est un économiste et essayiste français.

BiographieModifier

Après des études secondaires au lycée Frédéric-Mistral de sa ville natale, Jean-Marie Albertini entreprend des études supérieures à la Faculté de Droit et de Sciences Économiques de Grenoble. Il en sortira avec le diplôme de docteur ès sciences économiques.

  • Collaborateur du Père Louis-Joseph Lebret (1954-1966) ;
  • Directeur de la revue Économie et humanisme (1965-68) ;
  • Collaborateur technique au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) (1954), Ingénieur de recherche (1964), Chargé de recherche (1966), Maître de recherche (1971) ;
  • Directeur de recherche (1985), Directeur de recherche de classe exceptionnelle (1992) au CNRS puis Directeur émérite (1995) ;
  • Directeur scientifique au Centre d’Études et de réalisations pour l’éducation permanente (Cerep) (1973-83) ;
  • Directeur (1976-91) du laboratoire CNRS Irpeacs ;
  • Responsable de l’action de recherche interdisciplinaire du CNRS (1983-86) ;
  • Président du Groupement d’intérêt scientifique (pédagogie de l’information économique) (1991-95) ;
  • Animateur de la Commission du plan formation du CNRS (1993-94) ;
  • Président de l’ARDEMI (Association pour la Recherche-Développement de l’Enseignement Multimédia et Interactif) (1984-2003) ;
  • Administrateur délégué de la Fondation des Régions Européennes pour la Recherche en Éducation et en Formation (Freref) (1991) ;
  • Président du Forum citoyen Rhône-Alpes (1998).

Sa volonté de faire partager sa discipline au grand public l'amène naturellement à s'intéresser aux problèmes de formation et dès lors à la valorisation du savoir dans les processus de croissance économique. Spécialiste d'économie descriptive, il est notablement connu pour être l'auteur du célèbre ouvrage de vulgarisation macro-économique "Les rouages de l'économie nationale". Le succès de cet ouvrage, particulièrement pédagogique, repose sur une description schématique des circuits économiques se complexifiant au fil des pages par l'introduction des divers concepts de comptabilité nationale assortie de l'illustration de leurs flux.

Il est un pionnier de la recherche en pédagogie de l'économie et tous ses ouvrages sont empreints d'une grande volonté de vulgarisation.

Bibliographie sélectiveModifier

Jean-Marie Albertini est l'auteur, ou le co-auteur de plus de trente ouvrages d'initiation économique dont :

  • Les rouages de l'économie nationale (1960)
  • L'argent (1970)
  • La monnaie et les banques (1975)
  • L'économie française (1978)
  • L'économie mondiale (1978)
  • Comprendre les théories économiques (1983)
  • Des sous et des hommes (1985)
  • Bilan de l'économie française à l'usage du citoyen ordinaire (1988)
  • Mécanismes du sous-développement et du développement (1989)
  • Lexique d'économie (1990)
  • La pédagogie n'est plus ce qu'elle sera (1992)
  • L'aventure automobile, co-écrit avec Olivier Auroy (1996)
  • Le monde des sous (1998)
  • Le siècle de Renault (1999)
  • L'histoire de la monnaie (2000)
  • L'argent de la France (2000)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier