Ouvrir le menu principal

Jean-Luc Brylinski

mathématicien français
Jean-Luc Brylinski
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction
Prix Servant ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Kazhdan–Lusztig polynomial (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Luc Brylinski est un mathématicien franco-américain né en 1951. Ses recherches portent sur la théorie des représentations et la physique mathématique.

BiographieModifier

Il effectue ses études au Lycée Pasteur de Neuilly puis à l'École Normale Supérieure à Paris. Il obtient son doctorat en 1981 à l'Université Paris-Sud XI - Orsay avec une thèse intitulée Contributions à la théorie des groupes[1]. Après une nomination en tant que chercheur au C.N.R.S., il est devenu professeur de Mathématiques à l'Université d'État de Pennsylvanie, au Center for Geometry and Mathematical Physics. Il a démontré la conjecture de Kazhdan–Lusztig (en) avec Masaki Kashiwara. Il a également travaillé sur les faisceaux, la cohomologie cyclique, les faisceaux de Quillen, et la théorie des champs de classe géométrique, entre autres sujets géométriques et algébriques.

Brylinski habite actuellement à Boston, où il est directeur technique et co-dirigeant de Brylinski Research, en collaboration avec sa femme Ranee.

PublicationsModifier

Prix et distinctionsModifier

Il est lauréat en 1984 du prix Servant.

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Jean-Luc Brylinski » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier