Jean-Louis Schefer

écrivain, philosophe, critique d'art, théoricien du cinéma et de l’image français
Jean-Louis Schefer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Jean Louis Marie Adrien ScheferVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Jean-Louis Schefer est un écrivain, philosophe, critique d'art, théoricien du cinéma et de l’image français né le à Paris et mort le à Corbeil-Essonnes[1],[2].

BiographieModifier

Diplômé de l'École des hautes études en sciences sociales sur Les écritures figuratives, un problème de grammaire égyptienne (sous la direction de Roland Barthes et d'Algirdas Julien Greimas), Jean-Louis Schefer travaille à Milan de 1965 à 1966, à l'élaboration d'un dictionnaire, puis à Venise de 1967 à 1968. En Italie, il présente des œuvres de Gianfranco Pardi, Titina Maselli, Emilio Tadini, Gianni Colombo et d'autres.

De 1970 à 1981, il enseigne à Paris.

Il a collaboré aux revues Tel Quel, Communications, Information sur les sciences sociales, Littérature, Critique et Cahiers du Cinéma.

Il meurt à Paris le 7 juin 2022[3].

PublicationsModifier

  • Scénographie d’un tableau, Le Seuil, coll. « Tel Quel », 1969
  • L'invention du corps chrétien, Galilée, 1975
  • L'homme ordinaire du cinéma, Cahiers du cinéma/Gallimard, 1980, réédité dans la Petite bibliothèque des Cahiers, 1997
  • L'espèce de chose mélancolie, Flammarion, 1978
  • Gilles Aillaud, Hazan, 1987
  • Jean-Claude Gallotta, groupe Émile Dubois, en collaboration avec Laurence Louppe et Claude-Henri Buffard, éditions Dis Voir, 1988 (ISBN 2906571067).
  • 8, rue Juiverie, photographies de Jacqueline Salmon, CompAct, 1989
  • De la peinture - De Pictura (1435) de Leon Battista Alberti, préface, traduction du latin et notes de Jean-Louis Schefer, Macula Dédale, 1992
  • La Lumière et la Table, Maeght éditeur, 1995
  • Question de style, L’Harmattan, 1995
  • The Enigmatic Body, Cambridge University Press, 1995 ([1], [2])
  • Du monde et du mouvement des images, Cahiers du cinéma, 1997
  • Main courante, P.O.L, 1998
  • Figures peintes, P.O.L, 1998 (Prix France Culture, 1999)
  • Cinématographies, P.O.L, 1998
  • Origine du crime, Café-Climat, 1985, réédité chez P.O.L, 1998
  • Choses écrites, P.O.L, 1998
  • Goya, la dernière hypothèse, Maeght éditeur, 1998
  • Main courante 2, P.O.L, 1999
  • Lumière du Corrège, P.O.L, 1999
  • Questions d'art paléolithique, P.O.L, 1999
  • Paolo Ucello, le Déluge, P.O.L, 1999
  • Sommeil du Greco, P.O.L, 1999
  • Images mobiles, P.O.L, 1999
  • Main courante 3, P.O.L, 2001
  • Polyxène et la vierge à la robe rouge, P.O.L, 2002
  • Chardin, P.O.L, 2002
  • Une maison de peinture, Éd. Enigmatic, 2004
  • Figures de différents caractères, P.O.L, 2005
  • L’Hostie profanée : histoire d’une fiction théologique, Éditions P.O.L, 2007 (ISBN 978-2-84682-208-4)
  • La Cause des portraits, P.O.L, 2009
  • De quel tremblement de terre..., P.O.L, 2010
  • Le Temps dont je suis l'hypothèse, P.O.L, 2011
  • Monsieur Teste à l'école, P.O.L, 2013
  • Squelettes et autres fantaisies, P.O.L, 2016

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier