Ouvrir le menu principal

Jean-Louis Mons

personnalité politique française
Jean-Louis Mons
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Maire
-
Bernard Kirschen (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Jean-Louis Mons est un homme politique français, né le , et décédé le , ancien président du conseil général de la Seine-Saint-Denis et maire de Noisy-le-Sec.

Sommaire

BiographieModifier

Originaire de Nîmes et professeur de mathématique au CET de Noisy-le-Sec[1], conseiller général du canton de Noisy-le-Sec de 1976 à 2001, il a présidé le conseil général de la Seine-Saint-Denis pendant trois ans, alors que Georges Valbon présidait Charbonnages de France. Élu maire de Noisy-le-Sec en mars 1995 après le décès de Roger Gouhier[2], il est reconduit après les élections municipales de juin 1995 et de mars 2001, mais ces dernières sont invalidées[3] et son parti perd l'élection partielle qui s'ensuit au profit de la liste de droite menée par Nicole Rivoire. Il se retire ensuite à Nîmes.

À la suite de l'exclusion de Jean-Claude Gayssot, il rend sa carte du PCF en avril 2010[4], puis il rejoint le MUP de Robert Hue en avril 2011[5].

Synthèse des mandatsModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Gérard Leidet, lien mentionné en lien externe
  2. « NOISY-LE-SEC: Jean-Louis Mons », Les Échos,‎ (lire en ligne).
  3. Blandine Seigle, « L'annulation de cette élection est injuste », Le Parisien, édition de Seine-Saint-Denis,‎ (lire en ligne).
  4. Jean-Pierre Souche, art. cit. en lien externe
  5. « Jean-Louis Mons : Pourquoi je rejoins le Mup », MUP, (consulté le 16 juillet 2012)