Jean-Louis Courtinat

photographe français
Jean-Louis Courtinat
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
VerdunVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Site web
Distinction
Prix Niépce ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Louis Courtinat est un photographe social français, né le à Verdun.

BiographieModifier

Jean-Louis Courtinat est photographe à l'agence Viva (1981)[1], à la Compagnie des reporters (1981-1986), puis à l'agence Rapho (1986).

Dans cette dernière agence, il fut l'assistant de Robert Doisneau, pendant douze ans.

Acteur engagé de la photographie sociale, il a réalisé de longs reportages sur les exclus de notre société. Il a notamment travaillé sur la grande pauvreté, les problèmes de santé (handicap, personnes âgées, fin de vie, etc.), ainsi que sur les orphelinats de Roumanie.

Jean-Louis Courtinat vit et travaille à Paris.

CollectionsModifier

Expositions personnellesModifier

Liste non exhaustive

  • Expositions régulières à la galerie Fait et Cause , première galerie à Paris consacrée à la photographie sociale.
  • 2006-2007, La raison du plus faible , exposition itinérante (Rennes , Castres , Limoges , Palais de l'UNESCO...)
  • 2005,
    • Du temps pour les autres
    • Vivre encore
    • Les damnés de Nanterre

Prix et récompensesModifier

Vision de la photographieModifier

« Je fais de la photographie depuis de nombreuses années. Concerné par les problèmes de mon époque, j'ai trouvé dans la photographie le mode d'expression qui me convient. Faire une image représente pour moi un acte militant, et si j'ai toujours été auprès de ceux qui étaient dans la pire des positions pour se défendre, j'ai toujours vécu très longtemps avec eux, devenant à leur côté un combattant acquis à leur cause.»

« Ni complaisance, ni voyeurisme, mais un sentiment d'urgence, de responsabilité, de "mission". Mes photos sont affaire d’engagement. »

PublicationsModifier

BibliographieModifier

  • Les années Viva, 1972-1982 : une agence de photographes, d’Anne-Laure Wanaverbecq et Aurore Deligny, Paris, Marval / Jeu de Paume, 2007.

Notes et référencesModifier

  1. Viva, une agence de photographes d’Anne-Laure Wanaverbecq et Aurore Deligny, Paris, Marval / Jeu de Paume, 2007.

Liens externesModifier