Ouvrir le menu principal

Jean-Louis Agobet

compositeur français
Jean-Louis Agobet

Naissance (51 ans)
Blois, Drapeau de la France France
Activité principale Compositeur, pédagogue (professeur de composition)
Style contemporain
Éditeurs Jobert, Peermusic classical
Maîtres Michel Pascal, Jacques Charpentier & Philippe Manoury
Enseignement Conservatoire de Bordeaux
Récompenses Prix Spécial au Prix Italia (1995)
Victoires de la musique classique (2006)
Site internet jeanlouisagobet.com

Jean-Louis Agobet, né le à Blois (Loir-et-Cher), est un compositeur français.

BiographieModifier

Études musicales (composition, électroacoutique) à l'ENM d'Aix-en-Provence, (composition, analyse) au Conservatoire à rayonnement régional de Nice et (composition, écriture, informatique musicale) au CNSM de Lyon[1]. Sa carrière se développe dès le début des années 1990 et il écrit (plus d'une cinquantaine d’œuvres à ce jour) pour la plupart des formations symphoniques, chefs et solistes : Michel Portal, Jan Latham-Koenig, Kristjan Järvi, Steven Isserlis, François-Xavier Roth, Paul Meyer, Cécile Daroux, Alexandre Paley, Xavier Phillips, Yasuaki Itakura,Thomas Dausgaard , Sebastian Lang-Lessing, Hans Leenders, Enrique Mazzola, Graziella Contratto ...

Ancien pensionnaire de la Villa Médicis à Rome (1996-1998)[2] compositeur en résidence auprès de l'Orchestre national de Montpellier (1998-2000) Il remporte le prix du meilleur enregistrement de l'année aux Victoires de la musique classique en 2006 pour l'album Génération[3]. Il remporte également le Prix spécial au Prix Italia en 1995 à Bologne[1] et reçoit des prix de l'Académie des beaux-arts (Prix Pierre Cardin) et de la SACEM (Prix Claude Arrieu).[réf. nécessaire]

Il a été « compositeur en résidence » de l'Orchestre national de Montpellier de 1998 à 2000 puis de l'Orchestre philharmonique de Strasbourg de 2001 à 2004. Il dirige le service éducatif de l'Orchestre philharmonique de Strasbourg de 2004 à 2005 et a été responsable artistique du cycle découverte de l'Orchestre de Caen de 2008 à 2011. Il est compositeur associé à l'Orchestre des Pays de Savoie en 2007[4].

Ses œuvres sont éditées par Jobert (jusqu'en 2006) à Paris et depuis 2007 par Peermusic classical à Hambourg et New-York. De 2008 à 2011, Il enseigne la composition et l'orchestration au CRR de Caen de 2008 à 2011. En septembre 2011 il est nommé professeur de composition au Conservatoire de Bordeaux[5].

Régulièrement programmé par Radio France il a été l'invité du festival Présences en 1993, 96, 2003, 2008. Il est la tête d'affiche du festival "Aspects des Musiques d'Aujourd'hui" à Caen du 16 au 21 mars 2010[6] avec plus de vingt œuvres programmées. Il travaille depuis quelques années à la mise en place du projet LabOrchestre[7] à Tokyo (Japon), il s'agit d'un programme pédagogique basé sur la créativité sonore, qu'il aborde dans son essai Écouter, jouer, créer.

Sa discographie[8] a été saluée par la presse (Choc du Monde de la Musique, Gramophone, Diapason, Ongaku No Tomo…) et primée (Victoire de la musique classique, prix de l'Académie Charles-Cros…). Il est membre puis président de la commission de la Musique Symphonique de la SACEM[9] (2012-2015) et compositeur associé à l'Orchestre National de Lorraine pour deux saisons (2013-2015) [10].

ŒuvresModifier

Œuvres instrumentalesModifier

(1, 2 ou 3 instruments, avec ou sans électronique)

  • Strati (1992), pour piano solo
  • Nuée-Traces (1993-1994), pour flûte solo et électronique
  • Points vacillants (1994-95 rev. 2000), pour tuba solo et électronique
  • Nuée (1995), pour flûte solo
  • Autour (1995), pour flûte en sol
  • Encore ! for Sacha (2000), bis pour piano
  • Ciaccona (2002), pour clarinette et violoncelle
  • Cobalt (2004), pour cor en fa & piano résonant ad. lib.
  • Les ombres dansent (2006), pour deux clarinettes & piano résonant obligé
  • Spectre (2008), pour flûte basse (et/ou flûte en sol) et percussion
  • Owen fragments II (2008), pour alto et violoncelle
  • Owen fragments III (2008), pour deux violons et alto
  • Owen fragments IV (2008), pour alto solo
  • Tonfall (2008), pour basson solo
  • Régénération (2002-2008), pour trois clarinettistes
  • Leben (2009), pour violoncelle et piano
  • L'échiquier d'Adelson (2010), pour alto solo
  • Spirit of preludio (2014), pour violoncelle piccolo solo
  • Sharp (2015), cinq pièces pour violoncelle
  • Trio (2017), pour clarinette, alto et piano
  • Braeburn (2019), pour contrebasse

Œuvres pour ensembleModifier

(4 à 19 instruments, avec ou sans soliste(s), dirigés ou non avec ou sans électronique)

  • Einfallen (1991), pour sept instruments et électronique
  • Plotting (1994), pour sept instruments
  • Petit édifice (1995), pour cinq instruments
  • l’Étude des forces (1997), concerto pour flûte solo, flûte principale, ensemble instrumental et électronique
  • L'effet papillon (1999), pour ensemble
  • Antiphonal Memory (2000-01), pour ensemble et électronique
  • Répliques (2001), pour six percussionnistes, sextuor de Sixens
  • Fanal (2001), fanfare pour treize cuivres et timbales
  • Fanfare pour l’OJM (2002), pour cinq cuivres et deux percussionnistes
  • In triple time (2007), Sarabande pour quatuor à cordes
  • Eclisses (2007-2008), pour flûte, clarinette, piano, violon et violoncelle
  • Sectio (2008), pour ensemble de 14 instruments
  • Owen fragments (2008), pour récitant, quatuor à cordes avec alto principal
  • Clarinet concertino (2010-2011), pour clarinette solo et ensemble
  • Symphonie de chambre (n°1) (2012), pour orchestre de chambre
  • Cassation (2013), pour ensemble de saxophones (12)
  • Société (n°1) (2018) Les musiciens de Brême, pour flûte, saxophone, piano, percussion et électronique

Œuvres symphoniques et concertantesModifier

(orchestre, avec ou sans soliste(s) avec ou sans électronique)

  • Édifice (1995-99) quatre pièces pour orchestre
  • Fanfare (1999), pour orchestre
  • Montpellier variations (1999), pour piano et orchestre
  • Phonal (2000), pour grand orchestre
  • Ritratto concertante (2000), concerto pour piano et orchestre[11]
  • Folia (2002), pour orchestre
  • Profils (2002), pour orchestre à cordes
  • Génération (2002), Concerto grosso pour trois clarinettistes et orchestre[11]
  • Est-ce que vous êtes prêts ? (2003), Fantaisie pour cent enfants et grand orchestre
  • Rebus (2003), In memoriam Luciano Berio, pour orchestre
  • Feuermann (2003), Grand duo pour violoncelle solo et orchestre
  • Concerto scorrevole (2006) Concerto pour cor et orchestre
  • A shaped sharp (2006-2007), pour quatuor de saxophones et orchestre
  • Exo (2007), pour deux sopranos et orchestre sur des fragments de Vents de Saint-John Perse
  • Reverso, Saxophone Quartet Concerto (2009), pour quatuor de saxophones (SATB) et orchestre
  • Concerto pour violoncelle (2009), pour violoncelle solo et orchestre
  • AMA ouverture (2012), fanfare pour la 30e édition du festival Aspects, pour orchestre
  • Concerto pour violon et orchestre Chercher ! Trouver ? (2013)
  • Oculus (2014), pour orchestre
  • Cantate (2014-15), pour soprano, mezzo, chœur et orchestre

Œuvres vocalesModifier

  • La voix claire (2003-04), douze voix mixtes
  • Exo (2007), pour deux sopranos et orchestre sur des fragments de Vents de Saint-John Perse
  • Cantate (2014-15), pour soprano, mezzo, choœur et orchestre
  • Three poems by Herman Melville (2019), pour soprano, clarinette basse, alto et percussion

Œuvres radiophoniques, musiques de filmsModifier

  • Rinvenuto (1995), monodrame radiophonique pour récitant, cinq solistes instrumentaux, orchestre et électronique
  • Gardiens de phare (1997-99), Musique d'accompagnement pour le film muet de Jean Grémillon (1929) pour sept instruments et électronique

Œuvres pédagogiquesModifier

  • Intuitio cahier I (2008-2009)
  • Pas de trois pour trois flûtes
  • flvlpno pour flûte, violon et piano
  • Double pour violon
  • Dans le souffle pour soixante voix d’enfants
  • Séquences pour ensemble de 8 instruments (prix SACEM de la partition pédagogique)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier