Jean-Jacques Nguyen

auteur français de science-fiction

Jean-Jacques Nguyen est un auteur français de science-fiction, né le à Paris[1]. Il est connu pour avoir publié de nombreuses nouvelles de science-fiction, un recueil reprenant plusieurs de ses nouvelles et un essai.

Jean-Jacques Nguyen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Sa nouvelle L'Amour au temps du silicium (1998), a reçu le Grand prix de l'Imaginaire-section Nouvelles 1999, ainsi que le prix Rosny aîné 1999.

BiographieModifier

Il exerce le métier de professeur d'histoire-géographie[1].

ŒuvreModifier

EssaiModifier

  • Les empires galactiques sont-ils solubles dans l'hyperespace ?, 1996[2]

Recueil de nouvellesModifier

  • Les Visages de Mars, 1998[3]

NouvellesModifier

Par ordre alphabétique

  • 03h00 : Lunes rouges, 2000
  • Adeline disparue, 1990
  • L'Amour au temps du silicium
  • Les Architectes du rêve, 1994
  • Averse cosmique, 1999
  • Big Crunch, 2000
  • Celui qui marchait dans la nuit, 1990
  • Courrier en souffrance, 1994
  • Dans la gueule du scaracal, 1991
  • Déconnexion, 1995
  • En attendant la brume, 1995
  • Gonad, 1991
  • Grand Reporter, 1992
  • L'Homme singulier
  • Incidents de villégiature, 1994
  • J'irai t'attendre à l'ombre des grands saules, 1988
  • La Journée Lovecraft du Mesnil Saint-Denis, 1990
  • La Légende de la fin du temps
  • La Limite de Chandrasekhar, 1996
  • La Méridienne des songes, 2000
  • Le Neurasthénique d'Hosfr'maishr, 1990
  • Nos anges sont de fiel
  • La Piste aux étoiles, 1993
  • Rêve de Chine, 1992
  • Rêves roses, rêves gris, 1998
  • Sœur virtuelle, 1996
  • Swing, puzzle, Harlow
  • La Symphonie de l'au-delà, 1992
  • Temps mort, morte saison, 1994
  • L'Ultime Réalité, 1994, publiée notamment dans Les Passeurs de millénaires (2005)
  • L'Ultime territoire, 1998, en collaboration avec Thomas Day
  • Univers interdit, 1994
  • Les Visages de Mars, 1996

Notes et référencesModifier

  1. a et b Cette information est donnée dans la section "Dictionnaire des auteurs", Les Passeurs de millénaires, 2005, p. 520.
  2. Fiche sur iSFdb
  3. « Les Visages de Mars » sur le site NooSFere

Voir aussiModifier

Liens externesModifier