Ouvrir le menu principal

Jean-Gabriel Legendre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legendre.

Jean-Gabriel Legendre, né à Valognes et mort en août 1770, est un ingénieur des ponts et chaussées français.

BiographieModifier

Jean-Gabriel Legendre, d’abord sous-ingénieur à Tours, fut nommé en 1744, ingénieur de la généralité de Châlons, et en 1758 il produisit un mémoire important sur la corvée[1].

En 1754 il produisit un plan de réaménagement de Reims qui forme encore actuellement le cadre des Promenades, de la perspective entre la mairie et la sous-préfecture il fut aussi l'architecte de l'Hôtel des Intendants de Champagne de Châlons.

Un arrêt du conseil du , le chargea de faire, avec le directeur des fortifications de Mézières, l'étude d'un canal de jonction de l'Oise à la Meuse, par l'Aisne et la Bar[1]

Le , il fut nommé inspecteur général en remplacement de Perronet, élevé au grade de premier ingénieur, mais il resta néanmoins chargé de l’étude du canal de la Meuse à l’Aisne, et il en produisit le projet en 1767[1]

Jean Gabriel Le Gendre épousa la sœur de Louise Henriette, dite Sophie Volland, amante de Denis Diderot et dont le père, Jean-Robert Volland, était préposé au fournissement des sels en Champagne[2].

NotesModifier

  1. a b et c F.-P.-H Tarbé de Saint-Hardouin (1884), Notices biographiques sur les ingénieurs des ponts et chaussées, p 32
  2. « Dictionnaire de biographie rémoise » (consulté le 3 novembre 2009)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier