Ouvrir le menu principal

Jean-François de Mantoue

noble italien 1395-1444
Jean-François de Mantoue
Gianfrancesco I Gonzaga.jpg
Gianfrancesco Gonzaga.
Fonction
Margrave
Mantoue
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Gianfrancesco I GonzagaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Margherita Malatesta (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Paola Malatesta (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Louis III de Mantoue
Alexandre de Castiglione (d)
Gianlucido Gonzaga (d)
Margherita Gonzaga (d)
Charles Gonzague
Cecilia Gonzaga (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Autres informations
Religion
Coat of arms of the House of Gonzaga (1433).svg
blason

Jean-François de Mantoue, en italien : Gianfrancesco Gonzaga, est un noble italien né en 1395 et mort le 23 septembre 1444 à Mantoue. Il est le cinquième capitaine du peuple (capitano del Popolo) de la ville de Mantoue (région de Lombardie en Italie).

BiographieModifier

Jean-François, fils unique de François Ier de Mantoue et de Margherita Malatesta, a 12 ans lorsque son père meurt en 1407. Il est presque aussitôt désigné capitaine du peuple par le conseil de Mantoue et la régence est assurée par Charles Ier Malatesta, seigneur de Rimini, doublement son oncle : il est l'époux de sa tante Élisabeth et le frère de sa mère. Venise veille également sur la destinée de Jean-François, son père a préalablement placé son fils sous la bienveillance de la Sérénissime et Charles Malatesta étant guelfe, donc allié à la république de Venise.

Charles fait en sorte d'unir encore plus les familles Gonzague et Malatesta en organisant le mariage de son protégé avec une de ses parentes, Paola Malatesta, fille de Malatesta Malatesta, seigneur de Pesaro. Le mariage a lieu en 1409 alors que Jean-François a quatorze ans. C'est une femme intelligente qui soutient son mari dans la conduite de l'État. Elle est cependant affligée de la gibbosité (bosse dorsale) qui frappe la famille Malatesta et ce mariage confirme ce qui a déjà été transmis aux Gonzague par Margherita, la mère de Jean-François.

En 1433, pour la somme de 12 000 florins, Jean-François obtient de l'empereur du Saint-Empire Sigismond de Luxembourg, le titre de marquis. Dans le même temps, l'empereur s'engage à marier sa nièce Barbara de Brandebourg-Culmbach (qui a dix ans) au fils aîné de Jean-François, Louis (qui a dix-neuf ans).

Sur le plan politique, Jean-François reste longtemps fidèle à ses alliances guelfes. Puis, sans doute dans l'espoir de conquérir Vérone et Vicence et aiguillonné par les ambitions des Visconti, en l'occurrence le duc de Milan Philippe Marie Visconti, il change d'alliance et abandonne Venise. Cela lui coûte quelques cuisantes défaites.

Jean-François laisse toutefois à la postérité le souvenir d'un souverain très actif sur le plan culturel et social. Il fait venir à Mantoue nombre d'artistes dont le peintre Vittore Pisano dit Pisanello. Il fonde la première manufacture de tapisseries d'Italie en faisant appel à des habiles artisans flamands. Mantoue est une des cités phares de la Renaissance. Leon Battista Alberti lui dédicace son De pictura.

Jean-François se marie donc avec Paola Malatesta qui lui donne cinq enfants :

Jean-François est mort en 1444, dans sa 49e année.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier