Jean-François de Sompsois

peintre, pastelliste et dessinateur français
(Redirigé depuis Jean-François Samsois)
Jean-François de Sompsois
P vip.svg
Portrait inconnu.
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Jean-François SamsoisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Période d'activité
1755-1808
Autres informations
Genre artistique

Jean-François de Sompsois[1],[2],[3] (vers 1720 - 1808 à Paris), est un peintre et dessinateur français d'origine helvétique du XVIIIe siècle spécialiste de la technique du pastel, qui fit une grande partie de sa carrière entre la Russie et Paris.

PatronymeModifier

Son nom est sujet à de nombreuses variations avec ou sans particule : de Sompsois, Sampçoi, Sampsoy, Sampsua, Samsu, Samsois, Somsois, Sampsois, Sumpsois ; on trouve aussi Jean Samsois. En russe, on trouve Сампсуа ou Сансуа.

BiographieModifier

NaissanceModifier

Il est issu de la famille de Sompsois. Selon Louis-Alexandre Frotier de La Messelière[4], Jean-François de Sompsois est le fils d'un mercenaire suisse du duc de Gesvres (1655-1739), gouverneur de Paris. La date de naissance de Sompsois n'est pas connue avec précision, on l'estime aux alentours de 1720.

CarrièreModifier

Il paraît à Saint-Pétersbourg en 1751 ou 1752, appelé à la cour pour faire le portrait de l'impératrice Élisabeth Ire de Russie.

Reparti pour la France, il revient à Saint-Pétersbourg en 1756. Il reste cette fois-ci six ans en Russie.

Il est l'auteur notamment d'une suite de onze portraits au pastel des dames d'honneur d'Élisabeth Alexeïevna conservés aujourd'hui au palais chinois du palais d'Oranienbaum, à côté de Saint-Pétersbourg, et réalisés à partir de 1756.

Sompsois est l'auteur de nombreux autres pastels.

DécèsModifier

Sa mort est estimée après l'année 1797, à Paris. Il y semble toutefois encore actif jusqu'en 1808[5].

ŒuvresModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier

  1. « Jean-François de Sompsois », sur Artent
  2. Non précisé, « Jean-François de Sompsois »
  3. Neil Jeffares, Dictionnary of pastellists before 1800 (lire en ligne)
  4. Louis-Alexandre Frotier de La Messelière, Voyage à Pétersbourg, Paris, 1803, pp. 71–75.
  5. Neil Jeffares, Dictionary of Pastellists before 1800extrait en ligne.