Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Piot.
Jean-François Piot
Jean-François Piot driver.jpg
Jean-François Piot, au Tour Auto 1973 (photo jacques Hoden)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
Nationalité
Activité

Jean-François Piot, né le à Paris et mort le au Maroc, est un pilote de rallye français.

Il meurt à 42 ans après une sortie de route lors de rallye du Maroc (alors qu'il était en tête), quelques semaines après avoir remporté le rallye de Tunisie.

Sommaire

BiographieModifier

Successivement pilote officiel pour Renault, Alpine et Ford, Jean-François Piot était un pilote reconnu dans son milieu.

Après sa carrière remarquée au volant, il dirigea le service presse-communication de Honda-France, pendant plusieurs années.

PalmarèsModifier

RallyeModifier

  • Participation au titre de Champion du monde des Constructeurs pour Alpine-Renault en 1973 (6e au rallye Monte-Carlo comme pilote semi-officiel, avec alors Jean-Luc Thérier, Jean-Pierre Nicolas, Bernard Darniche, Jean-Claude Andruet et Ove Andersson, et surtout deuxième du Tour de Corse comme pilote officiel cette-fois), ainsi que 3e du championnat de France des rallyes en 1972, sur Porsche 911 S & Ligier JS2 (avec Michel Vial pour copilote);


(nb: Jean Todt, aujourd'hui président de la Fédération internationale de l'automobile, fut son coéquipier durant les saisons 1969 et 1970)

CircuitsModifier

  • Quatre participations aux 24 Heures du Mans :
    • 1964 (avec Jean-Louis Marnat sur Triumph Spitfire 1.1L I4, écurie Standard Triumph Ltd.);
    • 1965 (avec le Belge Claude Dubois (de) sur Triumph Spitfire 1.1L I4, écurie Standard Triumph Ltd.: classés alors 14e);
    • 1966 Coupe du Roi, circuit SPA-Francorchamps
    • 1972 (avec Guy Ligier en personne sur Ligier JS2 à moteur Maserati 3.0L V6);
    • 1973 (avec le Suisse Peter Zbinden sur Porsche 911 Carrera RSR 2.8L Flat-6, écurie Porsche Club romand);
  • 1968 3e du Grand Prix de Paris GT (sur Alpine A110[2]);
  • 1969 5e des 1 000 kilomètres de Paris (sur Ford GT40).

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier