Ouvrir le menu principal

Jean-François Picheral

personnalité politique française
Jean-François Picheral
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Sénateur
Bouches-du-Rhône
-
Maire
Aix-en-Provence
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique

Jean-François Picheral est un homme politique français, membre du Parti socialiste, né le 26 février 1934 à Nîmes. Médecin radiologue de profession, il a été élu maire d'Aix-en-Provence en 1989, réélu en 1995[1], puis élu sénateur des Bouches-du-Rhône le 27 septembre 1998.

Sommaire

BiographieModifier

Médecin militaire durant la Guerre d'Algérie, il continue à servir la Légion étrangère durant son mandat de sénateur. Il est l'acteur principal de la proposition de loi « Français par le sang versé », adoptée par le Parlement en 2000, permettant aux soldats étrangers blessés en opération pendant leur service à la Légion étrangère d'obtenir automatiquement, s'ils le souhaitent, la nationalité française. Il recevra pour ce travail le 13 juillet 2011 le grade d'officier de la Légion d'honneur.

En 2001, il est candidat pour un troisième mandat à l’élection municipale d’Aix en Provence. Alors que son bilan à la tête de la ville est de bon augure (62 % d'opinions positives[2]) et que les sondages réalisés avant l’élection laissent présager qu’il sera réélu, il est battu par Maryse Joissains-Masini[3], la candidate sans étiquette (qui rejoint ensuite l'UMP) et épouse d’Alain Joissains, maire d'Aix de 1978 à 1983.

En 2008, il participe à la liste du socialiste Michel Pezet (PS dissident) contre la municipalité UMP sortante du Maire Maryse Joissains, et s'oppose vivement au candidat PS officiel, Alexandre Medvedowsky. Le 9 mars lors du premier tour, sa liste obtient 10,14 % des voix. En mesure de se maintenir au second tour, Michel Pezet annonce le retrait de sa formation et appelle à voter pour le candidat PS, Alexandre Medvedowsky. M. Picheral écrira une lettre de soutien par la suite pour le candidat PS, lettre reçue tièdement par la population aixoise.

Autres mandatsModifier

Anciens mandatsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Christine Rigollet, Picheral est-il invincible ?, Le Point, 22 janvier 2007
  2. Enquête Sofres - Municipales 2001 - La Provence, ipsos.fr, 19 janvier 2001
  3. La tornade Joissains, L'Express, 21 février 2002

Voir aussiModifier

Liens externesModifier