Ouvrir le menu principal

Jean-François Dion

Jean-François Dion
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean-François Dion en 2015
Naissance (71 ans)
Troyes, Aube, France
Nationalité Français
Profession
Cinéaste, producteur, écrivain

Jean-François Dion est un cinéaste, producteur et écrivain français né en 1948 à Troyes.

BiographieModifier

Jean-François Dion passe enfance et adolescence à Troyes, où son père et sa mère sont chirurgiens-dentistes ; il y tourne son premier court-métrage[1], puis monte à Paris en 1967. Il fréquente alors la Cinémathèque ; suit les cours d'une école de cinéma ; se lie à d'autres jeunes cinéphiles cinéphages, Luc Béraud, Patrice Leconte, Bruno Nuytten ; produit et réalise plusieurs courts-métrages, en même temps qu'il est assistant-réalisateur sur des films français et étrangers, auprès de Henri Verneuil, Edward Dmytryk, Louis Malle.

Son premier long métrage, Thomas[2], qu'il tourne en sa ville d'enfance, Troyes, avec Nicole Courcel et Michel Bouquet, sort en mars 1975. Malgré un accueil critique assez favorable, le résultat commercial est médiocre et Jean-François Dion ne parvient pas à monter rapidement la production d'un second film.

Il oblique alors vers la télévision. Dans la réalisation d'abord, auprès de Jacqueline Joubert à Antenne2 notamment, puis dans la production ; et il devient en 1987 l'adjoint d'Alain De Greef à Canal+, chargé des émissions du clair et des opérations exceptionnelles. En 1991, il rejoint Michel Thoulouze au sein de MultiThématiques, ex Ellipse-Cable, dont il devient Directeur adjoint et participe à la création et au développement à l'étranger des chaînes thématiques du groupe Canal+ ; il coproduit pour leurs antennes plus de 200 documentaires, pour Planète+ notamment.

En 1999, il est directeur délégué de Monte-Carlo TMC et, en 2003, celui de la chaîne de l'emploi Demain.TV, qu'avait crée en 1997 Martine Mauléon.

Depuis 2003, Jean-François Dion vit dans les collines du Pays de Serres, en Lot-et-Garonne, où il écrit ses romans[3].

FilmographieModifier

CinémaModifier

Courts métrages
  • 1968 : La Cathédrale
  • 1970 : Histoire muette de Marie Perrault, à huit heures (Prix Jean-Renoir 1970)
  • 1971 : Les Machins de l'existence
  • 1972 : L'Audition[4]
Long métrage

TélévisionModifier

Réalisation
  • 1977-1979 : Salle des fêtes - Face à vous
  • 1980 - 1987 : Les Carnets de l'aventure (avec Pierre-François Degeorges)
  • 1985 - 1986 : L'Oiseau des mers (série d'animation jeunesse)
Production, direction

BibliographieModifier

 
Roman Des photos paru en 2014
  • des photos[5], éditions Amalthée, 2014.
  • L'Homme qui n'aimait pas la mer[6], éditions Bordulot, 2015.
  • Les Portes, et les sons qu'elles font , éditions Az'Art Atelier, 2016.
  • des photos[5], ré-éditions Az'Art Atelier, 2016.
  • Ancillaires[5], éditions Az'Art Atelier, 2017.
  • Les Folies , éditions Az'Art Atelier, 2019.
  • Les Portes, et les sons qu'elles font , ré-éditions CARNETS NORD, 2019.
  • Philippe et Philippine (à paraître)

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Son premier court-métrage "La cathédrale"
  2. « Thomas », sur Premiere.fr (consulté le 2 octobre 2015)
  3. « Le premier roman de Jean-François Dion » (consulté le 2 octobre 2015)
  4. « L'audition | Quinzaine des Réalisateurs », sur Quinzaine des Réalisateurs (consulté le 9 octobre 2015)
  5. a b et c Jean-françois Dion, Des photos, Amalthée, (ISBN 231001981X)
  6. Jean-François Dion, L'homme qui n'aimait pas la mer, Bord du lot, (ISBN 978-2-35208-208-8)